La santé des femmes et les préservatifs

31/07/13 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

Plus qu'une protection contre certaines maladies, l'utilisation de préservatifs serait bénéfique à la santé des femmes. Les préservatifs préviendraient des infections mineures, affirment des chercheurs chinois.

La santé des femmes et les préservatifs

© Thinkstock

D'après une étude du Beijing Friendship Hospital publiée dans la revue PLOS, des relations sexuelles protégées par un préservatif permettraient d'accroitre le nombre de "bonnes" bactéries et pourraient par conséquent prévenir des maladies infectieuses. Outre son rôle de protection contre les IST (infections sexuellement transmissibles) et les MST (maladies sexuellement transmissibles), le préservatif serait bon pour la santé féminine.

Les scientifiques ont analysé le taux de lactobacillus de 164 femmes mariées âgées de 18 à 45 ans utilisant différents moyens de contraception à l'exception de ceux hormonaux. L'échantillon se composait comme suit : 72 utilisaient des préservatifs, 57 des stérilets, et 35 surveillaient uniquement leurs cycles. Le lactobacillus représente 95% de la flore vaginale globale et permet le maintien du pH du milieu vaginal entre 4 et 4,5. La multiplication des rapports sexuels et des partenaires peuvent déséquilibrer l'écosystème vaginal en réduisant le nombre des lactobacillus, le sperme ayant un pH de l'ordre de 7. Les chercheurs ont constaté que les femmes ayant une sexualité active protégée par des préservatifs présentent un taux de lactobacillus supérieur à celui des autres participantes. Par conséquent, le préservatif réduit le risque de démangeaisons ou de pertes odorantes.

Il est toutefois nécessaire de rappeler que l'efficacité du préservatif n'est pas absolue.

Nos partenaires