La perte de sommeil peut entrainer une prise de poids immédiate

19/03/13 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Le Vif

Le meilleur moyen de garder la ligne serait peut-être de passer une bonne nuit de sommeil, selon une étude de l'Université du Colorado rapporté par le New York Times.

La perte de sommeil peut entrainer une prise de poids immédiate

© Thinkstock

Cela fait déjà plusieurs années que les chercheurs ont découvert que les adultes dormant moins de 5 ou 6 heures par nuit ont plus de risques d'être en surpoids. Une nouvelle étude relayée par le New York Times affirme aujourd'hui que le lien entre les deux peut être plus insidieux qu'on ne pensait auparavant. Perdre quelques heures de sommeil pendant quelques nuits de suite pourrait conduire à une prise de poids immédiate.

Les chercheurs de l'Université du Colorado ont recruté 16 hommes et femmes en bonne santé pour une expérience de deux semaines. L'objectif était de déterminer comment le manque de sommeil sur une semaine - à l'instar de ce qui pourrait se produire lorsque les étudiants bloquent pour les examens ou lorsque des employés se couchent tard pour respecter une échéance - peut affecter le poids d'une personne, son comportement et sa physiologie.

Durant la première semaine d'étude, la moitié des participants a pu dormir 9 heures, pendant que l'autre moitié devait rester éveillée jusqu'à minuit et pouvait ensuite dormir jusqu'à 5 heures. Ils avaient tous un accès illimité à la nourriture. La deuxième semaine, les rôles ont été inversés.

Les chercheurs ont, dans un premier temps, constaté que rester éveillé jusqu'à minuit et ne dormir que 5 heures augmentait le métabolisme des personnes étudiées qui ont brulé une centaine de calories en plus par jour. Mais rester éveillé n'est cependant pas un bon moyen de perdre du poids. Les petits dormeurs ont fini par manger beaucoup plus que les autres et à la fin de la semaine ils avaient en moyenne pris un kilo.

Durant la deuxième semaine d'étude, le groupe qui avait précédemment dormi 9 heures a également pris du poids lorsque ses heures de sommeil ont été restreintes. L'autre groupe qui a pu se reposer davantage a commencé à perdre une partie du poids gagné durant la première semaine, mais pas la totalité.

Les chercheurs ont constaté un changement de comportement chez les personnes qui dormaient moins. Non seulement aller dormir tard conduit à manger plus, mais également à manger différemment. Ainsi, nous aurions tendance à manger plus de glucides, à manger moins au petit déjeuner et beaucoup plus après le repas du soir. Les chercheurs ont également constaté que le manque de sommeil perturbait l'horloge interne comme un décalage horaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires