L'effet pervers des enfants boomerang

09/03/18 à 14:17 - Mise à jour à 15:01

Source: De Morgen

Les parents qui accueillent temporairement à nouveau leurs enfants disent qu'ils le font avec plaisir. Sauf qu'une étude démontre que cela ne se fait pas sans conséquence.

Un enfant boomerang est un enfant adulte, qui après quelques années d'indépendance, revient vivre chez ses parents. Au contraire des Tanguy, leur désir n'est pas forcément de profiter aussi longtemps que possible du gîte et du couvert. Leur retour découle souvent d'un échec économique ou sentimental. La difficulté de retrouver un emploi et des loyers de plus en plus chers font qu'ils sont de plus en plus nombreux à retourner vivre chez leurs parents. Le phénomène touche toutes les catégories d'âge: du jeune trentenaire aux séniors de 50 ans.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires