L'échinacée (echinacea angustifolia, purpurea, pallida) pour renforcer son système immunitaire

15/08/13 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Le Vif

Très prisée des Indiens d'Amérique du Nord qui l'utilisaient comme cicatrisant, cette plante herbacée des prairies sèches est consommée pour prévenir et traiter les affections chroniques hivernales (grippe, rhume, maux de gorge). Elle est réputée pour faire baisser la durée et la gravité des symptômes.

L'échinacée (echinacea angustifolia,  purpurea, pallida) pour renforcer son système immunitaire

© DR

Propriétés. Son effet immunostimulant sur les cellules impliquées dans la défense de l'organisme (immunoglobulines) permet au corps de renforcer ses défenses naturelles. Des études ont mis en évidence ses propriétés antibactériennes et antivirales, notamment vis-à-vis du staphylocoque doré et de l'herpès.

Posologie. On utilise les racines et sommités fleuries. En infusion (10 min) : 2,5 g pour 1/4 de litre d'eau, une à trois fois par jour. Ou en décoction de 10 min : de 1 à 3 g de racines pour 1/4 de litre d'eau, une à trois fois par jour. Plus pratique, l'extrait sec standardisé à 3 % d'acides caftarique et cichorique: 80 mg, 2 à 4 x/jour. Déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes.
Autres plantes. Le sureau noir (sambucus nigra) ; le pelargonium (pelargonium sidoïdes).

Huile essentielle. De l'arbre à thé (melaleuca alternifolia) ou du niaouli (melaleuca quinquenervia).

En savoir plus sur:

Nos partenaires