"L'accouchement n'est pas une pathologie"

26/11/17 à 08:35 - Mise à jour à 09:03
Du Le Vif/L'Express du 24/11/17

Cet été, le débat autour de la pratique de l'épisiotomie lors d'un accouchement fut très vif en France. En Belgique, Marie-Hélène Lahaye tire déjà la sonnette d'alarme à propos des violences obstétricales depuis quatre ans, sur son blog Marie accouche là.

Ce 25 novembre était la Journée internationale contre les violences faites aux femme. L'occasion de dénoncer ces abus. L'opportunité également d'aborder la question des violences obstétricales, très discutée en France cet été. Le débat s'est notamment crispé autour de l'épisiotomie, qui consiste à inciser le périnée lors d'un accouchement pour faciliter la sortie du bébé. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les hommes et les femmes, a commandé un rapport sur la pratique au Haut Conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes. En Belgique, le débat n'a pour l'instant pas lieu. Pourtant, en 2014, 30,8 % d'épisiotomies ont été réalisées en Wallonie. Le taux grimpe même à 59,7 % chez les primipares (premiers accouchements), dont le travail est généralement plus long. A Bruxelles, elle est moins pratiquée avec 25,4% (1). La Flandre est la région où les épisiotomies sont les plus nombreuses, avec 50,5% (2). Depuis 2013, Marie-Hélène Lahaye dénonce ces pratiques sur Marie accouche-là, son blog féministe, hébergé par Le Monde. Un an plus tard, elle participe à la création de la Plateforme pour une naissance respectée. Alors qu'elle s'apprête à publier, en ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires