Garder ses petits-enfants ? Oui, mais pas trop

20/05/14 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

Garder ses petits-enfants permet aux grands-parents de rester jeunes. Mais, dans ce domaine comme ailleurs, trop est l'ennemi du bien.

Garder ses petits-enfants ? Oui, mais pas trop

© Thinkstock

Selon des chercheurs australiens, garder ses petits-enfants une fois par semaine permet aux grands-parents de garder un esprit vif et clair et diminue les risques de démence. En effet, avant 65 ans, le risque pour une femme d'être touchée par une maladie neurodégénérative de type Alzheimer est de 0,5%. Après les risques augmentent de façon croissante. C'est pourquoi la prévention, et rester cognitivement actif en fait partie, a toute son importance.

Mais l'effet positif de la garde des petits-enfants s'étiole si cela atteint plusieurs jours par semaine. Pire, si les grands-parents gardent leurs petits-enfants 5 jours par semaine, c'est néfaste pour leur vivacité d'esprit. Ce résultat a surpris jusqu'aux chercheurs, mais cela s'expliquerait par le fait que ces grands-parents sont tout simplement trop sollicités et du même coup épuisés. Ce qui pousse certains grands-parents à appeler la chair de leur chair des "chicouf", ou plus prosaïquement "chic ils arrivent, ouf ils repartent".

Cette étude a été publiée dans le magazine Menopause et se base sur l'étude de 186 Australiennes âgée de 57 à 68 ans qui ont dû passer des tests cognitifs entre les gardes de leurs petits-enfants. Histoire de mesurer leur capacité de mémoire et leur rapidité mentale. 131 avaient des petits-enfants et 111 les gardaient d'un à plusieurs jours dans la semaine. Pour mieux en mesurer les effets, l'étude a fait passer les mêmes tests à près de 60 personnes du même âge qui ne s'occupaient pas de leurs petits-enfants.

L'âge moyen des grands-parents est de 68.3 ans

Une étude sur la grand-parentalité en Europe montre une forte implication des grands-parents dans la garde de leurs petits-enfants. En effet en moyenne 44% des grands-parents européens ont gardé un de leurs petits-enfants sans la présence des parents au cours des 12 derniers mois. Et 11% d'entre eux ont offert une garde quotidienne ou presque. Par ailleurs, les grands-mères sont une fois et demie plus susceptible de fournir une garde intensive que les grands-pères. L'âge moyen de grands-parents en Belgique est de 68.3 ans.

Nos partenaires