Être navetteur rend malheureux

19/02/14 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Le Vif

Les navetteurs sont moins satisfaits de leur vie et trouvent moins d'intérêt à leur boulot. C'est ce qui ressort d'une étude de l'office national statistique anglais.

Être navetteur rend malheureux

© BELGA

Faire de longs trajets entre son domicile et son travail rend les gens malheureux, surtout lorsqu'ils doivent rester plus d'une demi-heure dans un bus selon une étude anglaise. Le rapport précise que "les navetteurs sont en moyenne moins satisfaits de leur vie et plus stressés que ceux qui font moins de trajet". Un sentiment qui s'accroit lorsque le temps de trajet dure entre 60 et 90 minutes.

L'étude précise aussi que ceux qui prennent le bus trouvent moins d'intérêt à leur travail que ceux qui prennent la voiture. Par contre ceux qui prennent le train sont plus stressés. Et que ceux qui vont à pied sont moins contents que les automobilistes. Quelle solution alors ? He bien, il semble que ceux qui vont "autrement au travail", comme les cyclistes par exemple, sont les moins stressés de tous.

Nos partenaires