Dix conseils pour profiter d'un sauna sans risque

29/12/14 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Bodytalk

Un sauna bien chaud peut détendre énormément, surtout en période de frimas. Mais comment en profiter sans risque ? Voici dix conseils pour vous y aider.

Dix conseils pour profiter d'un sauna sans risque

© iStock

1. Pas d'alcool

L'alcool est la cause la plus importante de problèmes (éventuellement fatals) dans un sauna.

2. Pendant combien de temps ?

Une séance de sauna ressemble à tout sauf à une compétition : on y va pour se détendre avant tout. Cinq minutes passées dans un sauna sec suffiront à certains, tandis que d'autres préféreront transpirer abondamment pendant 20 minutes dans un sauna humide. Les deux scénarios sont parfaitement valables, mais il vaut mieux éviter de dépasser 20 minutes.

3. Un risque pour les coeurs sains ?

Oui, mais il est très faible, d'après des chiffres finlandais : environ 1 sur 9 millions chez les moins de 50 ans, et 1 sur 400.000 chez les plus de 60 ans. Une séance de sauna ne fait travailler plus fortement le coeur que de 30 %, ce qui est beaucoup moins qu'un effort physique ou un stress psychologique.

Il vaut cependant mieux éviter le sauna après un infarctus récent ou en cas d'autres problèmes cardiaques.

4. Les femmes enceintes en bonne santé

Le sauna ne leur est pas déconseillé. Si la température cutanée peut grimper jusqu'à 40°C dans un sauna, la température corporelle n'augmente pour sa part habituellement que d'un degré, nous laissant bien loin du seuil de risque pour le foetus, qui est de 39°C.

5. Et pour la santé en général ?

Le sauna semble avoir un effet revigorant pour la santé, avec des effets positifs sur l'immunité, la pression artérielle et le cholestérol, mais il est probable que ces effets soient très limités.

6. Effet détox ? Pas vraiment

Oui, les glandes sudoripares produisent un liquide qui s'évapore sur la peau dans le but de régler la température corporelle. Mais c'est tout, car elles ne sont pas en mesure d'éliminer activement les substances toxiques présentes dans le sang.

7. Les enfants admis ?

Ils peuvent eux aussi bénéficier des plaisirs du sauna. Les Finlandais y emmènent leurs bébés dès l'âge de 5 mois déjà, mais il ne faut jamais y laisser les enfants seuls.

8. Et la fertilité ?

L'accroissement de la température dans les testicules provoque temporairement une petite chute du nombre de spermatozoïdes, qui sont également moins mobiles. Mais c'est sans conséquence durable.

9. Et contre les douleurs musculaires ?

Certaines personnes disent s'en trouver bien, mais rien ne prouve que le sauna aide vraiment les muscles contracturés à récupérer d'un effort intense.

10. Attention aux patchs

L'augmentation de la circulation sanguine qu'entraîne le sauna peut favoriser l'absorption des produits contenus par exemple dans les patchs nicotiniques ou hormonaux, ainsi que de l'insuline injectée par voie sous-cutanée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires