Cinq idées reçues sur le sport

04/10/13 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Le Vif

Comment faire du sport sainement? Les avis assenés comme des vérités absolues sont parfois totalement erronés. Ils sont partagés par le grand public, mais aussi par des coaches professionnels et même par certains professeurs. Voici cinq exemples remarquables.

Cinq idées reçues sur le sport

© Thinkstock

On ne brûle ses graisses qu'après 30 minutes de sport

Notre corps consomme des graisses en permanence, même quand nous dormons. Pourtant, de nombreuses personnes pensent qu'il faut se dépenser pendant au moins 30 à 40 minutes pour brûler ses sucres et que ce n'est qu'ensuite qu'on entame ses réserves de graisse. Notre corps brûle plus de graisses que de sucres, car les provisions de sucres dans notre corps sont beaucoup moins importantes que celles de graisses et que notre cerveau fonctionne uniquement aux sucres.

Quand on s'entraîne calmement, les muscles brûlent plus de graisses que de sucres. Au fur et à mesure que l'entraînement s'intensifie, la consommation de sucres augmente. La consommation de graisse augmente aussi, mais beaucoup moins que celle des sucres. Pour brûler plus de graisses, il faut s'entraîner. Car les personnes qui livrent plus d'efforts physiques consomment davantage d'énergie et le corps tente toujours d'utiliser le moins d'énergie possible. Les sportifs bien entraînés brûlent donc plus de graisses que les sportifs occasionnels. Les débutants brûlent le plus de graisses en s'entraînant calmement. Il est beaucoup plus facile aussi de persévérer à ce niveau d'effort.

Attention: si vous consommez des sucres ou des hydrates de carbone juste avant ou pendant le sport, vous augmenterez la consommation de sucre et baisserez celle des graisses. Ne buvez donc pas trop de boissons sportives si vous voulez maigrir.

Il faut manger du sel, du magnésium et boire beaucoup pour lutter contre les crampes

Il n'existe aucune preuve qu'il faut consommer plus de sel, d'eau, de bananes ou de magnésium pour lutter contre les crampes. L'origine des crampes n'a pas été découverte, mais il ne s'agit certainement pas d'un manque de sel.

La déshydratation n'est pas en cause non plus: aucune étude ne démontre que les crampes soient plus fréquentes auprès des sportifs plus déshydratés que les autres. Selon le scientifique sportif sud-africain Martin Schwellnus (Université du Cap), les crampes viennent surtout d'efforts trop soutenus et seraient dues à la fatigue. La seule façon de les éviter serait de mieux s'entraîner.

Quand on fait du sport, il faut boire beaucoup

Tous les sportifs s'entendent dire qu'il faut boire suffisamment et certainement quand il fait chaud. Et les fabricants de boissons de sport ne sont pas en reste pour souligner ce fait. Mais il s'avère de plus en plus qu'il est plus dangereux de boire trop que trop peu.

Ces dernières années, au moins 16 marathoniens sont décédés suite à une intoxication à l'eau. Comment savoir si on boit trop? Cela va plus vite qu'on ne le croit, et certainement si on est un coureur lent et que l'on boit un verre d'eau toutes les 15 ou 20 minutes. Si le fluide corporel augmente de deux pour cent, le corps peut se retrouver en zone de danger et n'envoie pas de signaux spécifiques quand il est menacé. Pire, les plaintes ressemblent fort à celles dues à la déshydratation. La meilleure façon de décider s'il faut boire ou non est de répondre à sa sensation de soif: la soif prévient contre la déshydratation et si vous buvez suffisamment, vous n'aurez pas soif.

"Les sportifs capables de s'entraîner sont rétablis"

Pendant les entraînements, les footballeurs ne dépassent jamais leurs limites. En revanche, les matchs sont beaucoup plus explosifs et fatigants. Selon Janine Stubbe de l'institut de recherche néerlandais, la moitié des blessures de football sont dues aux caractéristiques des joueurs, l'autre moitié au club qui les remet à l'entrainement trop tôt après une blessure. Les clubs ont donc un rôle important à jouer en matière de prévention de blessures et de programmes d'entraînement adaptés.

La musculation est dangereuse pour les patients cardiaques

Le sport est bon pour le coeur et les artères, et pourtant seule une minorité de personnes souffrant de problèmes cardiaques font de l'exercice. Beaucoup de médecins prétendent que le sport peut être dangereux pour le coeur. C'était la théorie de l'époque et certains ont du mal à la désapprendre. On ne souligne pas assez que l'exercice augmente les chances de survie après un infarctus de 20 pour cent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires