Cinq conseils pour garder le contrôle sur sa facture d'hôpital

13/11/15 à 11:28 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif/l'express

Face à l'augmentation importante des honoraires en chambre privée et des frais de séjours hospitaliers en général, la Mutualité Chrétienne donne quelques conseils afin de garder ses factures à l'oeil et éviter les mauvaises surprises.

Cinq conseils pour garder le contrôle sur sa facture d'hôpital

© istock

La Mutualité Chrétienne (MC) a sorti ce jeudi son traditionnel baromètre hospitalier. Après avoir analysé les factures envoyées par tous ses membres, soit 1,4 million traitées en 2014, elle a calculé à combien revenait en moyenne une hospitalisation dans les établissements de Belgique. Premiers constats : les séjours en chambre individuelle sont les plus onéreux et de surcroit dans les hôpitaux de Bruxelles.

La MC donne quelques conseils afin de garder ses dépenses hospitalières à l'oeil et éviter les mauvaises surprises.

1. Se renseigner au préalable sur les tarifs en vigueur

La MC préconise de choisir en toute connaissance de cause entre une chambre individuelle ou un autre type de chambre. Avant d'être admis dans un établissement hospitalier, il est conseillé de se renseigner sur les coûts des différents types de chambre. Ceux-ci sont mentionnés sur la déclaration d'admission présentée au plus tard au moment de l'admission du patient, mais il lui est cependant possible de demander ces tarifs au préalable ou de les consulter en ligne. Les hôpitaux sont en effet tenus de les publier sur leur site internet.

Cet aspect est d'autant plus important pour une hospitalisation de jour, durant laquelle la chambre n'est utilisée que quelques heures. La différence de coût entre une chambre individuelle ou une chambre commune ou à deux lits est encore plus importante qu'en hospitalisation classique.

2. Demander au médecin une estimation du coût de l'intervention

Lors d'une intervention chirurgicale, le coût du matériel médical (implants ou matériel restant présent dans le corps) peut être élevé. Il ne faut donc pas hésiter à discuter la hauteur des honoraires avec le médecin responsable avant l'opération.

3. Comparer les tarifs des hôpitaux en ligne

La MC propose sur son site de comparer les différents tarifs pratiqués dans les hôpitaux du pays et de choisir son établissement en fonction.

4. Demander les tarifs des "frais divers"

A côté des frais d'hospitalisation classiques viennent s'ajouter de nombreux suppléments que ce soit pour l'utilisation d'une télévision, d'un téléphone, d'internet, les repas consommés par un compagnon ou un parent ou ses nuitées si cette personne a dormi dans la chambre. Tous ces postes additionnés peuvent faire gonfler la facture.

5. Bien vérifier sa facture avant de payer

Avant de payer une facture, mieux vaut la vérifier à deux fois, des erreurs peuvent en effet se glisser dans les documents. Des conseillers mutualistes sont à disposition des patients pour les éclairer sur le contenu de leurs factures et vérifier s'il n'y a pas d'erreur. Dans ce cas, un correctif sera demandé à l'établissement en question.

En savoir plus sur:

Nos partenaires