Ce que vous réserve l'hôpital du futur

17/09/15 à 10:47 - Mise à jour à 10:46

Source: Le Vif/l'express

Chambres ultraconnectées, lits " intelligents ", robotique médicale, dossiers informatisés, portail web, télésurveillance des soins à domicile... Le digital révolutionne le monde des hôpitaux. Avec quelles mutations en cours sur le patient et le personnel soignant ?

Ce que vous réserve l'hôpital du futur

© Heatherwick Studio

Dans sa chambre d'hôpital high tech et design, Coralie pilote à distance un grand écran multifonctions. Pas besoin de faire appel au personnel soignant pour régler la position du lit-fauteuil, l'ouverture des stores, la température de la pièce, ou pour choisir des jeux et des services en ligne. Lumière tamisée, mobilier couleur pastel, espaces arrondis : tout est conçu pour le confort et la sécurité du patient. Les joints et les bords des meubles sont lisses afin d'éviter les incrustations bactériennes et de faciliter le nettoyage. Dans les couloirs du bâtiment, des petits véhicules sans pilote guidés par laser transportent le linge, les repas et les médicaments.

Lors de son arrivée à l'hôpital, la jeune femme a été accueillie par un robot polyglotte, qui l'a orientée vers les admissions. Elle y a reçu un bracelet connecté, qui permet de l'identifier et de la géo-localiser dans le bâtiment... Installée dans sa chambre, elle a, d'un simple clic sur sa tablette tactile, fait apparaître la liste des examens médicaux prévus et le programme des exercices de rééducation avec assistance robotisée. En attendant le premier rendez-vous de la journée, elle converse, via Skype, avec ses parents. Dans la pièce, un petit écran est dédié au personnel soignant. Grâce à leur badge numérique, médecins, kinés et infirmières accèdent au dossier patient, mis à jour en temps réel avec les éléments de la dernière visite.

La technologie décrite existe et certains des outils évoqués sont déjà expérimentés, voire commercialisés. Ainsi, la maternité du Grand Hôpital de Charleroi (GHdC) a acquis, il y a peu, sept "chambres innovantes" ultraconnectées : accès à la TVHD, aux jeux vidéo, à Internet, aux informations médicales... L'une d'elles bénéficie des avancées de la domotique : contrôle de la position du fauteuil-lit, des stores... L'éclairage adapté respecte le cycle circadien veille-sommeil et une banquette-lit murale permet à un proche de passer la nuit près du patient.

Une version ambulatoire est sur le point d'être commercialisée. Le fauteuil-lit se transforme en brancard de transport ou en table de bloc opératoire. Il est doté d'accessoires médicaux, d'une tablette tactile reliée à Internet et de capteurs sans fil qui transmettent en temps réel au personnel soignant les indicateurs de santé du patient. Plus question d'installer le malade dans une chambre, puis de l'embarquer vers le bloc opératoire. Depuis son arrivée jusqu'à sa sortie de l'hôpital, il ne quitte pas son fauteuil-lit-brancard-table d'opération.

Commandes domotiques et reconnaissance vocale visent à répondre à la demande d'autonomie des patients et à faciliter le travail des soignants. Autre objectif avoué : accélérer la revalidation afin de désengorger les services hospitaliers. D'un lieu de séjour, l'hôpital deviendra un lieu de passage, dans lequel le patient restera en contact avec le personnel soignant, sa famille, ses amis. Avec la révolution de la chirurgie ambulatoire, la surface occupée par les hébergements sera réduite.

L'accent sera mis sur la prévention et le contrôle médical à distance. La télésurveillance des femmes enceintes, des personnes âgées et des malades chroniques permettra le développement de l'hospitalisation à domicile, en maison de revalidation ou de soins. Des capteurs intelligents mesureront la fréquence cardiaque, la tension artérielle, le taux de glycémie du patient, que les prestataires de soins suivront à distance. L'hôpital deviendra un "hub" au coeur d'un réseau de médecins, de spécialistes externes et d'entreprises publiques. La prestation de services ne sera pas limitée à l'établissement. Médecins, infirmières et autres soignants devront avoir accès, en permanence, aux informations les plus récentes. Encore faudra-t-il faire circuler les données des patients de façon sécurisée.

Le dossier dans Le Vif/L'Express de cette semaine. Avec :

- Tous les nouveaux hôpitaux wallons et bruxellois en chantier ou en projet

- Douze révolutions qui feront l'hôpital de demain

En savoir plus sur:

Nos partenaires