Burn out: Pourquoi de plus en plus d'enfants craquent aussi?

05/03/16 à 12:20 - Mise à jour à 12:19

Source: Le Vif/l'express

Injonction de réussite, obsession des notes, emploi du temps saturé, anxiété... Les psys s'inquiètent : après avoir touché l'entreprise, les salariés et les parents, l'épuisement nerveux commence parfois dès l'école primaire. Pourquoi ? Comment éviter que les jeunes craquent ? Notre enquête de Soraya Ghali, avec Rebecca Benhamou

Jeudi, Fiona a encore travaillé jusqu'à 21 heures. Elle a 10 ans et est en cinquième. A la fin, sa mère, excédée, a pris sa farde d'éveil pour y coller, à sa place, les découpages qui devaient encore accompagner la leçon. "Moi, je m'intéresse au travail de mes enfants, se défend Patricia. Je refuse de les voir à la traîne. En troisième, son frère se débat avec la trigonométrie et les masses volumiques. S'il veut choisir librement ses options, il a intérêt à avoir de bonnes notes. Alors je les fais bosser. La moitié de mon temps libre y passe." Autour de Patricia, de toute façon, tous les parents font pareil. Fiona mâche frénétiquement les manches de son pull lors des contrôles et une note au-dessous de huit sur dix la mine. "Elle se stresse toute seule. Elle est très perfectionniste", soupire sa mère. La pression familiale est-elle trop forte ? Probablement.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires