Bien commencer l'année: 10 trucs pour éviter le harcèlement à l'école

01/09/14 à 11:31 - Mise à jour à 30/08/15 à 15:18

En cette rentrée des classes, certains se rendront avec plus d'enthousiasme que d'autres sur les bancs de l'école. En effet pour quatre jeunes sur dix, c'est aussi le jour où ils retrouvent ceux qui les harcèlent. Afin de commencer l'année sur une base plus positive, voici 10 trucs pour ceux qui sont harcelés, mais aussi pour les harceleurs.

Bien commencer l'année: 10 trucs pour éviter le harcèlement à l'école

/ © iStock

Selon les chiffres de l'UNICEF, quatre jeunes sur dix sont victimes de moqueries à l'école. Ellen Somers, l'auteure de la 'Pestitude', connaît la problématique du harcèlement, car elle en a été victime. À travers son livre, elle souhaite dire qu'il y a une vie après avoir été tête de Turc. Mais aussi qu'il existe des moyens pour éviter ce genre de situation. Voici dix astuces tirées du livre pour aider ceux qui en sont victimes. Mais aussi ceux qui en sont les témoins et ceux qui en sont la raison.

1) Augmenter sa confiance en soi

L'origine du harcèlement est un manque de confiance en soi. Du côté de la victime, mais aussi de celui qui harcèle. Celui qui tourmente un autre a souvent une mauvaise image de lui et le fait payer aux autres. Cela ne devient problématique que lorsque celui qui est la victime des récriminations du harceleur commence à croire en ce que l'autre dit. Ceux qui manque de confiance en soi sont naturellement des victimes faciles. Travailler la confiance en soi permet donc de relativiser les remarques, tout en offrant moins le flanc aux critiques.

2. Se concentrer sur les gens avec qui on s'entend bien

Dans la vie on rencontre des gens avec qui le contact passe directement et d'autres pour lesquels on éprouve directement de l'antipathie. C'est une évidence que l'on ne s'entend pas bien avec celui qui nous importune. Il faut donc se concentrer sur ceux avec qui on s'entend bien.

3. S'ouvrir à ceux qui veulent aider

Pour celui qui est victime de harcèlement, il n'est pas facile de faire confiance. Mais ce n'est pas pour autant une raison pour exclure tout le monde et rejeter ceux qui proposent de l'aide.

4. Mettre des mots sur le problème

Souvent, celui qui est victime de harcèlement n'en parle pas. Par peur des réactions, mais aussi de celui qui le harcèle. Pourtant, il est primordial d'en parler pour pouvoir agir. Si le problème est tu, la situation ne fera que perdurer.

5. Le harceleur doit comprendre pourquoi il agit de cette manière

Il est bon que celui qui harcèle les autres comprenne que tant de méchanceté ne lui apporte rien. Il serait au contraire très positif pour lui de chercher à connaître les raisons qui se cachent derrière une attitude si négative. Souvent l'impuissance, l'angoisse ou la colère sont à l'origine de ce genre de comportement.

6. Reconnaître ses fautes

L'étape suivante pour le harceleur est de reconnaître ses fautes. Il doit aussi travailler sur soi pour comprendre que pourrir la vie de quelqu'un d'autre ne résout d'aucune façon ses propres problèmes.

7. Présenter des excuses

Lorsque le harceleur est enfin conscient de ses erreurs , il doit les verbaliser en présentant ses excuses sincères à celui qui fut l'objet des moqueries. Les deux ne doivent pas forcément devenir amis, mais cela permet de tourner la page.

8. N'essayez pas de vous mettre à la place de l'autre

Une erreur souvent commise par les parents ou par le corps enseignant en cas de harcèlement est de s'imaginer à la place de l'autre pour mieux lui venir en aide. Or cela ne sert à rien, car la phrase "moi dans ton cas, je ferais ça..." ne marche d'aucune façon lorsqu'on est victime de harcèlement. La situation étant tellement intime que personne ne peut vraiment se mettre à sa place.

9. Des questions ouvertes

"Montrer de l'empathie et offrir une oreille attentive est bien évidemment un must" précise l'auteure. Mais la victime est davantage aidée par des questions ouvertes où il peut vider son coeur que par une litanie de conseils.

10. Trouver par soi-même une solution

La meilleure solution est celle qui sera trouvée par la personne harcelée. Des conseils venant de personnes qui ne sont pas harcelées ne sont d'aucune aide. Si la solution vient de la personne elle-même, elle n'en sortira que plus forte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires