7 bonnes raisons de se lever aux aurores

04/04/14 à 09:00 - Mise à jour à 09:00

Source: Le Vif

Etre (très) matinal a de nombreux bienfaits sur la santé physique et mentale, les lève-tôt sont ainsi dits plus gentils, plus consciencieux, plus heureux, plus performants ou encore, moins sujets à la dépression. Voici 7 bonnes raisons qui vous motiveront à vous extirper du lit le matin.

7 bonnes raisons de se lever aux aurores

© Thinkstock

Nous sommes tous régulés par une horloge biologique interne dont on ressent les effets au jour le jour. Ces horloges internes, appelées "rythmes circadiens", suivent un cycle naturel légèrement plus long que 24 heures. Certaines personnes, dites de type nocturne, sont des couche-tard ou des oiseaux de nuit, d'autres, de type matinal, sont des lève-tôt tandis qu'un troisième groupe, le plus répandu, se situe entre les deux, on parle alors de neutres, intermédiaires ou types diurnes. Ces personnes se lèvent lorsque la lumière du jour brille et commencent à s'assoupir lorsque le jour s'assombrit, selon Frederick M. Brown, professeur de psychologie et directeur du Laboratoire des rythmes humains à l'université de Pennsylvanie, cité par le Huffington Post. Des extrêmes sont aussi possibles. Ainsi, les personnes très matinales sont appelées "alouettes", tandis que les vrais couche-tard sont surnommés "hiboux".

Avec l'âge, nos chronotypes évoluent légèrement. Alors que les adolescents ont plus tendance à être du soir, le taux de sommeil raccourcit avec l'âge, les personnes âgées devenant de plus en plus matinales. La grande partie de la population se situe quelque part au milieu, Frederick Brown qualifie ces individus de "colibris". Etre du matin revêt certains bienfaits que le Huffington Post énumère, de quoi vérifier l'adage "l'avenir est aux personnes qui se lèvent tôt".

1. Les personnes matinales sont plus heureuses

On le sait, le soleil produit un bien fou au moral. De même, une longue exposition à la lumière naturelle serait bénéfique à l'humeur. Des recherches ont aussi établi le lien entre le bonheur et le fait de se lever tôt dans sa jeunesse, cela prévaut également pour les personnes âgées.Explications possibles : les oiseaux de nuit seraient moins heureux parce que l'emploi du temps 9 à 5 imposé par le monde du travail n'est pas adapté à leur horloge interne.

Les lève-tôt obtiennent de cette façon de meilleurs diagnostics de santé. Pour garder la ligne, il suffirait aussi de se lever tôt, avance une étude aux Etats-Unis dont les résultats sont publiés dans la revue américaine PLOS ONE. L'exposition à la lumière du matin a une influence sur l'indice de masse corporelle (IMC) des patients, peu importe leur niveau d'activité physique, leur apport calorique, leur temps de sommeil ou leur âge. Selon les résultats de cette recherche, la lumière matinale joue pour 20% dans l'IMC. "La lumière est l'agent le plus important pour ajuster l'horloge interne qui régule votre rythme circadien (qui a une oscillation d'environ 24 heures, ndlr), qui à son tour régule votre balance énergétique", ajoute Phyllis Zee, une autre co-auteur. "La conclusion est que vous devriez essayer de voir davantage de lumière entre 08H00 du matin et midi", a-t-elle ajouté. De 20 à 30 minutes seulement peuvent avoir un effet positif suffisant sur votre IMC, conclut l'étude.

2. Elles obtiennent de meilleures notes

Sur les campus universitaires, les couche-tôt ratent certainement nombre d'activités nocturnes, mais ce n'est que tout bénéfice pour leurs notes de cours, car cela leur permet de se lever plus tôt, de se pointer à l'heure au cours, une habitude qui leur donne aussi plus de temps pour plancher sur leurs syllabi. Une étude effectuée par des étudiants en 2008 à l'université du Texas a révélé que les étudiants considérés comme des lève-tôt avaient des notes supérieures d'un point par rapport aux couche-tard, selon le chercheur Daniel J. Taylor, professeur de psychologie assistant à l'université du Texas Nord, cité par WebMD.

3. Elles ne remettent pas leur réveil à plus tard

Pas besoin de la fonction "snooze" pour les lève-tôt, ils ne ressentent tout simplement pas la nécessité de faire sonner leur réveil plusieurs fois. "Une personne matinale se réveille très rapidement en général, et avec très peu de brouillard dans la tête, indique Frederick Brown. Elle est prête à un haut niveau d'activité très tôt le matin." En outre, "les personnes matinales ont beaucoup d'énergie et de joie le matin" déclare un autre expert.

4. Elles sont productives le matin

Pendant que l' "oiseau de nuit" s'extirpe lentement du brouillard matinal, le lève-tôt aura déjà eu le temps d'aller faire son running, de préparer son petit-déjeuner et de checker ses emails et son fil Facebook avant de partir au boulot.

5. Elles sont plus consciencieuses

Une étude a permis de démontrer que les personnes matinales étaient plus méticuleuses. Le professeur Frederick Brown déclare : "elles sont plus alertes, presque anxieuses, mais de façon positive". Plus méticuleuses, mais aussi plus proactives, et mieux organisées par rapport à des situations complexes.

6. Elles sont moins exposées à la dépression

Veiller tard serait lié à des taux plus élevés de dépression, selon plusieurs études. Les personnes de type nocturne ont en effet souvent un manque de sommeil chronique qui influe sur leur santé à la fois physique et mentale. Cependant, aucune étude n'a conclu que cette facette était inhérente aux "oiseaux de nuit" ou qu'elle découlait du rythme imposé par la société. "Ce sont des personnes matinales qui ont imposé les règles de la société - l'heure à laquelle vous vous levez, lorsque les choses sont organisées, lorsque les boutiques ferment," indique Frederick Brown. "Les couche-tard n'ont jamais eu autant de choix," ajoute-t-il.

Oiseaux de nuit, célibataires à vie? Les femmes au tempérament d'"oiseaux de nuit", habituées à veiller et à se lever tard, ont plus de risques de finir célibataires, mais aussi de vivre plus de ruptures que les autres, selon une étude publiée dans le Evolutionary Psychology Journal et relayée par le magazine Time. Taux de cortisone et de testostérone élevés, généralement corrélés à des pics d'énergie et de stress, sont associés à la prise de risque. Les femmes couche-tard lève-tard seraient ainsi plus enclines à multiplier les relations sexuelles, mais moins prêtes au mariage, toujours d'après l'étude. Leurs histoires sentimentales seraient aussi moins longues et elles subiraient plus de ruptures.
Une tendance que l'on retrouve aussi chez les hommes ne mettant pas leur réveil. Ils auraient deux fois plus de relations sexuelles que les couche-tôt.

7. Elles sont (peut-être) plus gentilles

La nuit est souvent synonyme de peur, de mystère, et véhicule depuis des temps ancestraux des histoires obscures de loups-garous, de vampires et d'actes impunis. Dans une étude datant de 2013, les "alouettes" auraient moins tendance que "les hiboux" à avoir des traits de personnalité narcissique, machiavélique ou psychopate.

En savoir plus sur:

Nos partenaires