Refinancement de Bruxelles - De Wolf demande à Lutgen de renvoyer le ministre Antoine à ses études

02/10/13 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de file des libéraux au parlement bruxellois, Vincent De Wolf, a invité mercredi le président du cdH Benoît Lutgen à renvoyer le ministre du Budget de la Région wallonne et de la fédération Wallonie-Bruxelles André Antoine à ses études en ce qui concerne le refinancement de Bruxelles dont le ministre centriste souhaite un report partiel.

Refinancement de Bruxelles - De Wolf demande à Lutgen de renvoyer le ministre Antoine à ses études

"Il n'y a visiblement plus de cohérence entre les mandataires cdH. C'est du n'importe quoi, contraire à la loyauté à l'accord sur le refinancement de Bruxelles et cela viole les accords intervenus au sein de la COMORI", a-t-il expliqué mercredi à l'Agence Belga. M. De Wolf a précisé qu'il se trouvait sur la même longueur d'ondes que le chef de file du MR au parlement wallon Willy Borsus à ce sujet. Cette dotation "navetteurs" a été négociée dans le cadre de la réforme de l'Etat pour corriger le défaut d'objectivité de la responsabilisation financière des Régions, fondée sur la capacité fiscale pour la Région de Bruxelles-Capitale. Les revenus des nombreux navetteurs et des fonctionnaires internationaux ne sont pas pris en compte. Selon le quotidien l'Echo, M. Antoine demande une discussion de la date d'entrée en vigueur de cette dotation. L'Etat fédéral l'a prévue en janvier 2014, soit, selon André Antoine, un an avant l'entrée en vigueur de la 6ème réforme de l'Etat. Cela représente 12,2 millions pour la part de la Région wallonne. (Belga)

Nos partenaires