RDCongo: quatre morts et plus de 200 évadés dans une prison du Nord Kivu

02/07/13 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Le Vif

(Belga) Quatre personnes ont été tuées et 244 prisonniers se sont évadés lors de l'attaque de la prison de Béni, une ville du Nord Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a déclaré mardi des responsables.

Selon un responsable militaire de la ville, deux assaillants, un militaire et un policier ont été tués lors de l'attaque perpétrée lundi à l'aube par un groupe armé local, a-t-il précisé. Sur 336 détenus, 244 ont réussi à prendre la fuite, a précisé Daniel Kambale du parquet de Béni. A Kinshasa, le changement de directeur de l'établissement de Makala, la prison centrale, donne lieu depuis le début de la semaine à des tensions qui ont nécessité mardi une intervention de l'armée, a-t-on appris auprès d'un proche de détenus. Selon des voisins, des tirs ont été entendus mardi matin à l'intérieur de l'établissement. Un policier interrogé sur place a nié tout tir. Des renforts de police étaient visibles à l'intérieur mais la situation semblait calme en fin de matinée. Selon une source à l'intérieur de la prison, le nouveau responsable a ordonné le transfert vers un autre établissement de la ville d'un condamné à mort, plus vieux détenu de la prison, considéré comme le "parrain" de cet établissement qui abrite selon les Nations unies 6.078 détenus pour 1.500 places. Par ailleurs, dimanche, les 500 détenus de la prison de Munzenze à Goma, la capitale du Nord-Kivu, s'étaient révoltés, a rapporté Radio Okapi. Ces détenus, essentiellement des militaires, réclamaient l'accélération des procédures. Ils voulaient également protester contre la corruption des auditeurs de justice locaux. La prison de Goma avaient déjà été détruite lors de l'entrée des rebelles du M23 dans la ville en novembre dernier et la totalité de ses détenus avaient pris le large. (Belga)

Nos partenaires