RDC: le parlement examinera une révision de la Constitution pour organiser les élections

25/03/14 à 21:22 - Mise à jour à 21:22

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement congolais se penchera au cours de sa session de printemps sur une révision de la Constitution mais sans examiner l'article qui permettrait au président Joseph Kabila de briguer un troisième mandat, a indiqué le président du Sénat, Léon Kengo Wa Dondo, cité par la radio onusienne Okapi.

Plus de 60 matières seront traitées au cours de cette session ordinaire, qui a débuté le 15 mars et s'achèvera le 15 juin. Les sénateurs et les députés ont adopté lundi le calendrier des travaux. En dehors de ces matières, a fait savoir le président du Sénat, certains sujets non inscrits sur ce calendrier seront examinés vu leur importance. Il a notamment cité la révision de la Constitution, le code électoral, le recensement - trois éléments nécessaires à l'organisation des prochaines élections - ainsi que la poursuite des reformes institutionnelles. M. Kengo a toutefois précisé que cette révision de la constitution ne porterait pas sur l'article 220, limitant à deux le nombre de mandats du président de la République, mais éventuellement sur le mode de scrutin des députés provinciaux, sénateurs et gouverneurs. Cette révision de la Constitution est réclamée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) qui propose dans sa feuille de route électorale d'organiser les élections des députés provinciaux, sénateurs, bourgmestres, gouverneurs, maires et conseillers urbain au suffrage indirect - et non plus direct, selon Radio Okapi, parrainée par l'ONU. (Belga)

Nos partenaires