Quatre sites pour un projet-pilote de 30 petites éoliennes en Wallonie

21/02/14 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Quatre sites wallons recevront les 30 premières petites éoliennes régionales, un projet-pilote cher au ministre des Travaux publics Carlo Di Antonio qui espère voir les autoroutes et voies d'eau de Wallonie équipées de poteaux multifonctionnels, préférables selon lui aux grandes éoliennes.

Quatre sites pour un projet-pilote de 30 petites éoliennes en Wallonie

Onze petites éoliennes seront installées à partir d'août prochain au plan incliné de Ronquières, neuf sur le site des ascenseurs de Strépy, huit à proximité des écluses de Péronnes sur le canal Nimy-Blaton et deux à hauteur de l'échangeur de Daussoulx (Centre Perex), selon ce projet-pilote, fruit d'un groupe de travail associant les départements des ministres Di Antonio, Antoine (Budget), Marcourt (Economie) et Nollet (Energie). Ces prototypes ne seront pas multifonctionnels. "On débute modestement sur les sites les plus rentables, pour s'assurer des valeurs d'autoconsommation" de ces mâts d'une trentaine de mètres de haut, au potentiel de 50 kilowatts, a justifié M. Di Antonio au cours d'une conférence de presse. L'autoconsommation est en effet un aspect important du projet du fait de l'économie budgétaire qu'elle permet, souligne-t-il. Le groupe de travail a d'ailleurs confirmé les bons potentiels de vent et la rentabilité du projet: de 1.500 à 2.000 euros par kilowatt (à comparer aux 1.600 euros/kW pour le grand éolien), selon le ministre. La Wallonie s'est engagée à produire 20% d'énergie renouvelable (26.000 GWh en chaleur et électricité) dans son mix énergétique à l'horizon 2020, mieux que les 13% auxquels l'oblige l'Union européenne. Le groupe de travail préconise une part de 4.000 GWh d'éolien sur les 8.000 GWh d'électricité à produire dans ces 20%. Avec le petit éolien, il serait possible d'atteindre les 20% en 2020 en recourant à des opérateurs étrangers, selon Carlo Di Antonio, qui préfère pour sa part repousser cet objectif à 2025 afin de permettre à des entreprises wallonnes de développer leur technologie. (Belga)

Nos partenaires