Pyongyang donne le résultat de la présidentielle en Corée du Sud, sans détail

21/12/12 à 07:19 - Mise à jour à 07:19

Source: Le Vif

(Belga) La Corée du Nord a fait état publiquement de l'élection de Park Geun-Hye au poste de présidente de Corée du Sud, avec plus d'un jour de retard, sans mentionner son nom ni le caractère historique de cette victoire qui porte une femme à la tête de ce pays, pour la première fois.

Pyongyang donne le résultat de la présidentielle en Corée du Sud, sans détail

L'agence officielle KCNA, qui avait abondamment dénoncé la candidate et son parti (conservateur, au pouvoir) avant les élections, a rapporté sa victoire en une seule phrase, dans la nuit de jeudi à vendredi. "La candidate du Parti de la nouvelle frontière a été élue avec une marge faible à la présidentielle au Sud", indique KCNA, citant des médias sud-coréens et étrangers. L'agence n'a diffusé ni commentaire ni éditorial. Mais pour l'élection du président actuel, Lee Myung-Bak, Pyongyang n'avait rien annoncé du tout il y a cinq ans. Et pour les précédents, le Nord avait attendu trois à quatre jours avant de faire état du vainqueur. Park Geun-Hye, 60 ans et fille du dirigeant militaire Park Chung-Hee, deviendra la première femme élue à la présidence de la Corée du Sud, lorsqu'elle prendra ses fonctions. Elle a remporté la majorité des suffrages lors de l'élection mercredi, face au candidat de centre-gauche Moon Jae-In. Dans sa première déclaration après la proclamation des résultats, Mme Park a souligné que "le lancement du missile à longue portée par la Corée du Nord témoigne de la gravité de la situation sécuritaire face à laquelle nous nous trouvons". (JUNG YEON-JE)

Nos partenaires