Procès De Gelder - "Nous avons pu donner une place aux faits"

11/03/13 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

(Belga) "Nous avons pu donner une place aux faits. Il faut continuer et nous essayons de ne pas y penser tout le temps", ont déclaré lundi matin les parents d'une fillette qui avait deux ans et demi quand elle a été poignardée par Kim De Gelder.

Procès De Gelder - "Nous avons pu donner une place aux faits"

Leur fille était très heureuse à la crèche Fabeltjesland, a témoigné la mère. "Elle était adorable. C'est un enfant qui attire de nombreuses personnes." La fillette a été poignardée à l'arrière de la tête et a été emmenée aux soins intensifs pédiatriques de l'UZ Gent. "Elle était très agressive après les faits", a raconté la maman. "Elle ne faisait plus que manger, elle sortait les couteaux des tiroirs de la cuisine et urinait à nouveau dans sa culotte. Ca a duré quelques semaines. (...) Actuellement, elle vit à nouveau des moments difficiles, mais une fois le procès terminé, nous pensons que cela rentrera dans l'ordre." "Nous avons pu donner une place aux faits. Il faut continuer et nous essayons de ne pas y penser tout le temps", a ajouté le papa. La maman a encore délivré un message provenant de sa fille. "Je devais dire qu'elle et (nom de la soeur d'une autre victime, ndlr) sont devenues inséparables. Elles sont ensemble en première année primaire." L'audience a été suspendue jusqu'à 14h00. (MUA)

Nos partenaires