Procès De Gelder - Menaces à l'encontre d'une partie civile: une interpellation

13/03/13 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Le Vif

(Belga) Un homme a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi. Il est suspecté d'être l'auteur des tweets menaçants adressés à une partie civile au procès de Kim De Gelder, qui se tient actuellement à Gand, a indiqué mercredi une porte-parole du parquet de Gand.

Procès De Gelder - Menaces à l'encontre d'une partie civile: une interpellation

Un certain "CoolDehLa" s'en prenait sur le réseau social au journaliste Bart Van Belle, dont l'enfant était présent lors de la tuerie du 23 janvier 2009 à la crèche Fabeltjesland à Termonde. Le bébé n'avait pas été blessé. L'auteur reprochait notamment le manque de neutralité du journaliste du Standaard dans cette affaire. Mardi, les tweets s'étaient fait plus menaçants encore, CoolDehLa s'en prenant également à la justice et à la police. Le parquet demande que le suspect soit placé sous mandat d'arrêt pour menaces et harcèlement, des qualifications qui peuvent valoir jusqu'à deux ans de prison. (JAV)

Nos partenaires