Procès De Gelder - "Cette disparition fut énorme"

08/03/13 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Le Vif

(Belga) Les parents de Corneel, autre bébé décédé lors de l'attaque à la crèche Fabeltjesland, ont témoigné de cette perte vendredi après-midi devant la cour d'assises de Gand. "Soudain, la maison était vide et calme", a déclaré la mère.

La maman de Corneel a expliqué qu'elle avait appris que quelque chose s'était produit à la crèche alors qu'elle donnait cours, et que le père se trouvait au bureau. Tous les deux se sont ensuite rués sur place. Le père de Corneel a appris, sur le parking du centre de crise, que son petit garçon avait perdu la vie. Il a annoncé la nouvelle à sa femme à son arrivée. "J'ai commencé à crier 'Corneel' très fort", a expliqué la mère. "J'ai tapé le Maxi Cosi contre le mur. J'étais tellement heureuse d'être maman, et là je ne l'étais plus tout d'un coup." La maman a aussi raconté qu'après les faits, la maison semblait fort vide et calme. "Son parc était là, mais vide. Son biberon, pas terminé, était posé sur la table. Je ne savais pas quoi faire. Cette disparition fut énorme." Le papa de Corneel a raconté comment lui et sa femme avaient dû adapter leur vie après la naissance du fils. "Avant, nous partions souvent de la maison à l'improviste, mais avec Corneel ce n'était plus possible. Son arrivée nous a demandé quelques adaptations que nous avons d'ailleurs faites avec plaisir. Après le drame, nous nous sommes retrouvés à nouveau à deux, ce que nous ne voulions pas. Nous voulions être trois." Les parents ont également déclaré, répondant à une question de leur avocat sur la manière dont ils tentaient d'aller de l'avant dans leur vie, "Corneel vit dans notre coeur et nous a encore rapproché". La papa a également donné une série de traits de caractère du petit garçon. "C'était un spécialiste des petits blocs à monter. Lorsqu'on le réveillait, il vous regardait et riait immédiatement (...) Il venait d'apprendre à taper dans ses mains plus ou moins au rythme de la musique. Je pense qu'il avait un grand avenir devant lui." (JAV)

Nos partenaires