Près de cent personnes au départ de la marche pour les sans papiers à Bruxelles

06/04/13 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 80 personnes selon l'estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, une centaine selon les organisateurs, se sont rassemblées, samedi midi, devant le centre d'accueil du Petit-Château pour le départ de la marche de solidarité avec les sans papiers. Cette marche sillonnera la Wallonie et la Flandre jusqu'au 21 avril prochain.

"Les centres fermés humilient l'humanité", "Sans papiers sans droit, écrasés par la loi", les banderoles et slogans portent leur sentiment d'injustice. Les migrants, majoritairement masculins, se sont rendus jusqu'au cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Maggie De Block (Open Vld), situé boulevard de Waterloo. Les manifestants continueront leur route jusqu'à Gand en fin d'après-midi. "La marche nous permettra de repenser notre manière d'agir devant une politique de plus en plus restrictive", explique un des organisateurs. "Ces décisions de plus en plus strictes ne maîtriseront pas le flux migratoire. Elles ne feront que précariser encore les sans papiers." Le filtre médical, en vigueur depuis février 2012, est fortement critiqué dans les rangs des marcheurs. "Je trouve scandaleux que Maggie De Block, en tant que médecin, ait pu limiter de façon aussi drastique l'accès aux soins sur notre territoire", déplore le militant Jean-Marie Piersotte. Il estime également que le travail au noir sous-payé des sans papiers est une forme d'esclavage moderne: "Le monde syndical devrait se saisir de cette problématique qui crée un dumping social vers le bas." (MUA)

Nos partenaires