Près de 50 personnes participent au premier championnat de Belgique de lancer de décodeurs

15/03/13 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

Source: Le Vif

(Belga) Le premier championnat de Belgique de "lancer de décodeurs" qu'organisait vendredi Test-Achats à proximité de la gare du Midi à Bruxelles a réuni une cinquantaine de participants. L'association de défense des intérêts des consommateurs souhaitait, par cette action, dénoncer l'utilisation des décodeurs "chers, peu efficaces et énergivores" qui sont aujourd'hui nécessaires afin de pouvoir regarder la télévision numérique. Le vainqueur de ce championnat a réussi un lancer à 27,88 mètres.

Grâce à sa performance, le premier champion de cette discipline a remporté une installation satellite avec un module CI pour TV Vlaanderen/Télésat, soit la seule offre belge permettant de regarder la télévision digitale sans décodeur. Dans les pays voisins à la Belgique, la situation a été trouvée depuis longtemps au travers d'une carte CI à insérer dans les téléviseurs à écrans plats modernes et qui permet de disposer des mêmes fonctionnalités sans décodeur, explique Test-Achats. Le décodeur qu'utilisent encore les consommateurs belges, à l'exception de l'offre proposée par TV Vlaanderen et Télésat, "est souvent cher et n'est pas toujours très performant". Test-Achats demande donc aux différents opérateurs belges de proposer à leurs clients un tel produit. "Une carte CI coûte moins de 100 euros et s'adapte à tous les écrans plats modernes", assure l'association selon laquelle le passage d'un décodeur à une telle carte permettrait aux clients Telenet, par exemple, d'épargner 123,80 euros par an (8,20 euros pour la location mensuelle du décodeur conjugués à 25,40 euros de consommation d'électricité annuelle). Pour Test-Achats, ces décodeurs sont des "vaches à lait" pour les câblo-distributeurs, et estime qu'il n'est plus acceptable "qu'une alternative ne soit pas proposée" aux consommateurs belges. Une pétition lancée à l'initiative de l'organisation de défense des intérêts des consommateurs pour s'opposer à ces décodeurs a déjà récolté plus de 30.000 signatures. Test-Achats mènera des consultations avec le pouvoir politique et avec les opérateurs à la fin du mois de mars et espère que cela permettra d'aboutir à une solution. (PVO)

Nos partenaires