Pompiers volontaires: le conseil communal de Nivelles autorise le pourvoi en cassation

26/08/13 à 23:36 - Mise à jour à 23:36

Source: Le Vif

(Belga) Majorité contre opposition, le conseil communal de Nivelles a donné, lundi soir, l'autorisation au collège d'introduire un pourvoi en cassation contre un récent arrêt de la cour du travail de Bruxelles. Il s'agit de contester la décision qui a donné gain de cause à un pompier volontaire réclamant à la Ville que ses heures de garde à domicile soient rémunérées comme des heures de travail.

Pompiers volontaires: le conseil communal de Nivelles autorise le pourvoi en cassation

L'opposition PS a voté contre cette autorisation d'un nouveau recours, comme elle l'avait fait il y a quelques mois lorsque la Ville, déjà déboutée sur cette même question par le tribunal du travail de Nivelles, avait décidé d'aller en appel devant la cour du travail de Bruxelles. "Il est temps d'en finir et d'octroyer aux pompiers ce qu'on leur doit. Ce dossier nous a déjà coûté assez pour ne pas en rajouter une couche", a indiqué le conseiller communal socialiste Gaetan Thibaut. Pour le bourgmestre Pierre Huart (MR) et la majorité tripartite MR-cdH-Ecolo, le pourvoi en cassation est une question de défense des intérêts de la ville. D'autant qu'outre le dossier individuel déjà tranché à Bruxelles, trente-six autres pompiers volontaires nivellois ont saisi la justice pour les mêmes demandes. Le bourgmestre Pierre Huart a rappelé que d'autres instances judiciaires avaient pris récemment des positions opposées à celle adoptée par la cour du travail de Bruxelles dans le dossier du pompier volontaire nivellois. (Belga)

Nos partenaires