Plus de la moitié des femmes belges sont diplômées du supérieur

07/03/14 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Le Vif

(Belga) Les femmes sont proportionnellement moins nombreuses que les hommes à quitter prématurément l'enseignement dans l'Union européenne, selon des statistiques de 2012 communiquées vendredi par Eurostat, l'office statistique européen, en prélude à la Journée internationale de la Femme (8 mars). De la même manière, "une plus forte proportion de jeunes femmes que d'hommes ont un diplôme de fin d'études (supérieures)", note Eurostat, qui ajoute que certaines professions restent fortement privilégiées par un seul des deux sexes. La Belgique n'échappe pas à la règle.

En ce qui concerne les proportions d'hommes et de femmes ayant en 2012 un diplôme du supérieur en poche, la Belgique montre même un écart plus important que celui des moyennes européennes. Si dans l'UE des 28, 39,9% des femmes âgées de 30 à 34 ans avaient achevé un cycle de l'enseignement supérieur en 2012 contre 31,5% des hommes (8,4 points d'écart), elles étaient 50,7% contre 37,1% (13,6 d'écart) en Belgique. Les clichés professionnels semblent également avoir particulièrement la vie dure chez nous. Les femmes ne représentent que 21,4% de l'ensemble des diplômés en ingénierie alors que la moyenne de l'UE est de 26,6%. Dans le domaine des "sciences, mathématiques et informatique", 30,1% des diplômés belges sont des femmes, alors que la moyenne européenne grimpe à 40,8%. (Belga)

Nos partenaires