Plus d'une tonne de défenses d'éléphant saisie dans le port de Hong Kong

04/01/13 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

(Belga) Les douanes de Hong Kong ont saisi plus d'une tonne de défenses d'éléphant, en provenance du Kenya, d'une valeur de 10,6 millions de dollars HK (1,06 million d'euros), la troisième prise de ce type en moins de trois mois, ont indiqué les autorités vendredi.

Plus d'une tonne de défenses d'éléphant saisie dans le port de Hong Kong

Quelque 779 tronçons d'ivoire d'un poids total de 1.300 kg ont été saisis jeudi dans le port de Hong Kong, dissimulés dans des caisses en bois contenant des carreaux de pierre pour la construction. En octobre, les douanes hongkongaises avaient saisi un record de 3,81 tonnes d'ivoire en provenance de Tanzanie et du Kenya puis, en novembre, 1,3 tonne provenant de Tanzanie. L'importation d'ivoire à Hong Kong est punie de deux ans de prison maximum et d'une amende de 5 millions de dollars de Hong Kong (500.000 euros). L'importation de biens non déclarés est en outre sanctionnée de 7 ans de réclusion. La contrebande de défenses d'éléphants est alimentée par une forte demande en Asie, notamment en Chine et au Japon, ainsi qu'au Moyen-Orient où l'ivoire est utilisé comme décoration ou pour des remèdes médicinaux traditionnels. La convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites) a prohibé le commerce international de l'ivoire en 1989, même si elle a fini par autoriser, à partir de 1997, les pays d'Afrique australe à procéder à quelques ventes ponctuelles. L'Afrique compte encore quelque 472.000 éléphants, selon la Lusaka agreement task force (LATF), organisme intergouvernemental chargé de l'exécution des accords de Lusaka sur la lutte contre la contrebande signés en 1992. (JAV)

Nos partenaires