Perquisitions menées au domicile d'un échevin waremmien, passionné d'oiseaux

21/01/13 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Le Vif

(Belga) La police des Eaux et Forêts a perquisitionné, la semaine dernière, les installations destinées à l'élevage d'oiseaux du nouvel échevin de la propreté de la Ville de Waremme, Albert Gérard (PS), a indiqué ce dernier à l'agence Belga, confirmant une information parue lundi dans La Meuse Huy-Waremme (Sudpresse).

Après avoir été surpris, il y a un an et demi, en flagrant délit de tenderie (chasse où l'on tend des pièges aux oiseaux), le nouvel échevin de la propreté de la Ville de Waremme Albert Gérard a été contrôlé à son domicile la semaine dernière par la police des Eaux et Forêts. Parmi les 500 à 600 oiseaux qu'il possède, certains d'entre eux n'étaient pas en règle. "J'ai effectivement été surpris il y a longtemps en train de poser des pièges pour capturer des oiseaux. Et je n'ai plus jamais recommencé", a expliqué l'intéressé. "Il y a en effet eu une visite chez moi. Je n'étais pas en règle. Je ne savais pas qu'il fallait un permis d'exploitation pour détenir des oiseaux exotiques", a-t-il précisé à l'agence Belga. "Quelques oiseaux n'étaient, en outre, pas bagués. J'ai six mois pour tout mettre en ordre. Passionné d'oiseaux et effectuant de multiples concours nationaux et internationaux, Albert Gérard possède 150 canaris, 150 pigeons ainsi que des poules et des coqs. (FCH)

Nos partenaires