Pas de questions sur le photovoltaïque cette semaine pour Jean-Marc Nollet

20/03/13 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Le Vif

(Belga) Quinze jours après avoir été pris avec son collègue Ecolo Philippe Henry sous le feu nourri de quelques députés wallons de la majorité sur les dossiers énergétiques, le ministre wallon de l'Energie Jean-Marc Nollet a vu mercredi, en séance plénière du parlement wallon, trois députés retirer in extremis les questions d'actualité qu'ils avaient programmées sur ce sujet.

Pas de questions sur le photovoltaïque cette semaine pour Jean-Marc Nollet

La fronde parlementaire d'il y a deux semaines avait poussé la co-présidente d'Ecolo Emily Hoyos à réclamer une mise au point à ses homologues présidents de parti du PS et du cdH, avant que le gouvernement ne réaffirme son unité. Mercredi, les députés Edmund Stoffels (PS), Manu Di Sabato (Ecolo) et Benoît Langendries (cdH) avaient programmé des questions d'actualité adressées à M. Nollet sur le dossier de l'électricité et les certificats verts pour le photovoltaïque. Leurs questions n'ont finalement pas été posées. Dans les groupes parlementaires, on justifiait ce retrait par la perspective d'un accord jeudi au sein du gouvernement wallon ou encore par un effet de la mise au point de la co-présidente d'Ecolo. Interrogé par des journalistes sur l'avancée du dossier, le ministre s'est montré évasif, notamment sur la possibilité de dégager un accord d'ensemble lors de la réunion du gouvernement jeudi. Le gouvernement se penchera à nouveau sur le dossier et confrontera les chiffres obtenus entre-temps avec les paramètres arrêtés ce lundi lors de l'annonce d'un accord de principe. La presse évoquait mercredi la possibilité d'une réduction de 65 à 40 euros du prix minimum garanti pour le rachat des certificats verts. Ces annonces ont provoqué une surcharge du système informatique de la CWaPE (l'organe de régulation des marchés de l'électricité et du gaz) sur lequel les détenteurs de panneaux photovoltaïques vendent leurs certificats verts. (PVO)

Nos partenaires