Ouverture du procès du vice-président kényan Ruto devant la CPI

10/09/13 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Le Vif

(Belga) Le procès pour crimes contre l'humanité du vice-président kényan William Ruto s'est ouvert mardi devant la Cour pénale internationale en présence de l'accusé, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Bienvenue à tous", a déclaré le juge Chile Eboe-Osuji à l'ouverture de l'audience, vers 9h30, avant d'inviter les parties à se présenter. Vêtu d'un costume gris légèrement foncé, d'une chemise claire et d'une cravate rouge aux rayures blanches, M. Ruto, 46 ans, était assis à la droite des juges, derrière son avocat Karim Khan. Son co-accusé, l'animateur de radio Joshua Arap Sang, était lui aussi à l'audience. Premier haut dirigeant en fonction à être jugé par la CPI, William Ruto était arrivé quelques instants plus tôt au tribunal en compagnie de son avocat. "Nous sommes prêts, nous nous réjouissons à l'idée de débuter le procès", a déclaré Me Khan aux journalistes alors que M. Ruto ne s'est quant à lui pas adressé à la presse. William Ruto est accusé d'avoir fomenté certaines des violences politico-ethniques qui ont meurtri le Kenya après la réélection contestée du président Mwai Kibaki fin décembre 2007, faisant un millier de morts et plus de 600.000 déplacés. Avec son co-accusé, ils doivent répondre de trois crimes contre l'humanité : meurtres, persécutions et déportations. Ils plaident non coupables. Le procès du président kényan Uhuru Kenyatta, le premier de la CPI contre un chef d'État en fonction, doit débuter le 12 novembre également pour crimes contre l'humanité. (Belga)

Nos partenaires