Brexit: "un bon divorce vaut mieux qu'un raccommodage permanent"

Brexit: "un bon divorce vaut mieux qu'un raccommodage permanent"

Franklin Dehousse - En Europe, Jean-Claude Juncker, président de la Commission, et surtout Donald Tusk, président du Conseil, sont spécialistes des déclarations larmoyantes, du style "Angleterre, nous t'aimons, reviens, la porte est ouverte".

  •  

Pour la gratuité des besoins de base

Carte blanche - Le débat sur l'allocation universelle (ou revenu de base) revient à intervalles réguliers. ECOLO vient à nouveau de le mettre en débat. Et tout aussi régulièrement, il ouvre des débats acharnés entre opposants et partisans de ce principe, singulièrement à gauche.

Bientôt des licenciements à la chaîne?

Jan Buelens - Ce n'est pas parce que le travail à la chaîne ne ressemble plus tout à fait aux " Temps modernes " de Charlie Chaplin que les travailleurs ne le vivent pas comme épuisant.

"Jambon a commis un attentat mortel contre Montesquieu"

Saskia Kerkhofs - "Les principes pour lesquels on a lutté il y a trois siècles sont balayés en une phrase de propos populistes et électoraux", écrit l'avocate Saskia Kerkhofs.

Dutroux ? Mais pourquoi ?

Thierry Fiorilli - Dans son dernier numéro, Usbek & Rica, le magazine "qui explore le futur", s'interroge sur la faillite de l'universalisme et sur l'avènement de l'individu, "qui rend plus difficile l'harmonie sociale".

Enseignement: prendre le taureau par les cornes

Jules Gheude - Voilà des années que l'univers scolaire subit les mutations issues des " cerveaux pédagogiques ". Le bilan est tout simplement désespérant. Il suffit de voir comment s'expriment et rédigent aujourd'hui ceux et celles qui s'engagent dans les études supérieures pour s'apercevoir de la régression probante. Les enquêtes PISA sont là pour en attester.

"En se donnant la mort, le fils de Fidel Castro signe un manifeste politique"

Christian Makarian - Il était le seul descendant du clan qui ressemblait trait pour trait à son père, ce qui a sans doute joué un rôle dans sa psychologie. Parmi les enfants, légitimes ou naturels, que Fidel Castro a laissés, Fidelito est aussi le seul qui se soit suicidé, à 68 ans.

Salah Abdeslam, affaire Maëlys,... "des silences assassins"

Gérald Papy - À une époque où l'on renoue avec les vertus du silence pour combattre la tyrannie du brouhaha et de la communication, la liberté de se taire porte préjudice dans au moins un domaine, la manifestation de la vérité dans les affaires criminelles et terroristes.

"Désormais, les malades de longue durée peuvent être licenciés sans frais"

Peter Mertens - Depuis le début de l'an dernier, les malades de longue durée sous soumis à la réintégration au marché de l'emploi. Avec quel résultat ? Dans sept cas sur dix, les employeurs prétendent qu'aucun travail adapté ou autre n'est disponible chez eux et les malades sont alors licenciés sans la moindre indemnité.

Enseignement de la langue arabe : ouvrir un débat constructif est possible

André Flahaut - Mes propos relatifs à l'enseignement de la langue arabe dans les écoles ont suscité une très vive polémique. Des agitateurs et des démagogues ont tiré occasion de ma proposition pour exciter les craintes à grands coups de caricatures et de remarques à l'emporte-pièce.

"La Macédoine, histoire d'une hystérie"

Jean Papadopoulos - L' "affaire macédonienne", comme on la nomme dans les cercles diplomatiques, peut paraître à l'observateur ingénu comme une de ces querelles de clocher insignifiante et absurde. C'est méconnaître l'histoire de la région et l'Histoire tout court.

Quand va-t-on reparler du peuple?

Walter Pauli - À l'aube de deux années électorales consécutives, les hommes politiques flamands semblent accorder très peu d'attention à leur propre peuple, fixés comme ils sont sur "l'autre" - l'étranger, le transmigrant, la femme trop voilée ou celui qui ne maîtrise pas assez le néerlandais. Quel parti se chargera de nos tâches et préoccupations quotidiennes ?

"Un Brusseleir, un vote!"

Carte blanche - Appel pour donner le droit de vote à tous les résidents bruxellois aux élections de la Région Bruxelles-Capitale.

Un an de Trump : un bilan stupéfiant

Nicolas de Pape - Déclaré inepte, fou, raciste, caractériel, narcissique, par une " psychiatrie de tabloïds ", Trump peut se targuer d'un bilan flatteur après seulement un an.

"Publifin: Comment le socialiste Marcourt roule pour le PTB"

Claude Demelenne - Le dernier épisode du feuilleton Publifin braque à nouveau les projecteurs sur la peu glorieuse exception du PS liégeois. Son patron, Jean-Claude Marcourt, freine l'indispensable rénovation. Il roule de facto... pour le PTB.

Anticiper les changements technologiques pour ne plus les subir

Carte blanche - Allons-nous encore nous contenter de subir les développements technologiques ou allons-nous choisir de les débattre, les questionner et participer de manière concertée à orienter leur trajectoire ?

Pourquoi les questions d'immigration nous divisent-elles autant ?

François Gemenne - Dans le débat public aujourd'hui, il n'y a guère de sujet qui divise davantage. Qui divise non seulement la société dans son ensemble, mais qui divise aussi à l'intérieur les partis politiques, les familles, et même l'Union européenne.

Salutations à Donald Trump, de la part d'un ami des "pays de merde"

Gérald Papy - De la part de quelqu'un qui prétend ne pas avoir usé de la formule "pays de merde" qu'on lui prête pour désigner Haïti, le Salvador et les Etats d'Afrique, le président Donald Trump a dû se faire sacrément violence en multipliant, ces derniers jours, les égards à l'attention des nations du continent noir.

F-35 : et si les dés étaient pipés d'avance ?

André Flahaut - "Les Américains sonnent la charge", titrait La Libre ce 1er février. Force est de reconnaître que le remplacement de nos F-16 suscite convoitises et agitation de part et d'autre de l'Atlantique.

"Les femmes ne servent plus de miroir aux hommes"

François De Smet - Nous sommes en 1929. La romancière britannique Virginia Woolf publie son plus célèbre livre, Une chambre à soi. Elle y dépeint avec style la fresque de son époque, si difficile, mais si pleine de promesses, aussi, pour les femmes intellectuelles. Ou du moins pour les quelques-unes qui, parmi elles, ont les moyens de prendre la plume.

Dénoncer, pour ne pas sombrer dans l'indifférence

Carte blanche - Ces jours-ci, en Belgique, un homme est mort en s'enfuyant, effrayé par la police. Pour autant qu'on sache, ce n'était pas un criminel, c'était juste quelqu'un qui n'avait pas les bons documents pour se trouver sur le territoire belge. Un homme décède et un ministre appelle cela un "incident regrettable".

Publifin: les élections provinciales, ultime espoir

Marie-Cecile Royen - Pour avoir caviardé un rapport officiel dans le sens souhaité par Stéphane Moreau, Paul-Emile Mottard a dû démissionner de la présidence du conseil d'administration de Publifin. Nethys continue à faire de la résistance.

"L'excuse entre dans l'arsenal d'avilissement massif"

Thierry Fiorilli - Juste par curiosité : tapez "s'excuse" dans votre moteur de recherche. Et parcourez les résultats, sans forcément vous farcir les 580 000 occurences (au jour et à l'heure de rédiger ces lignes). Si vous avez la flemme, voici un résumé (hors règles de conjugaison et traductions), ne reprenant que les occurrences 2018.

Lettre aux "hébergeurs" (et à quelques collègues libéraux)

Alain Destexhe - L'humanitaire et les droits de l'homme, je crois savoir ce que c'est. J'ai passé 12 ans à MSF dont quelques années comme bénévole. Comme médecin, j'ai sauvé des vies. Comme militant des droits de l'homme, j'ai dénoncé beaucoup de régimes. Mais après 12 ans, j'ai appris, comme Marcel Gauchet avant moi, que les droits de l'homme ne font pas une politique.

La politique n'est pas une profession

Quentin Michel - Il est indispensable et urgent de réfléchir à la réconciliation du citoyen à la politique et cela implique une réforme en profondeur du système et non quelques ajustements.

Pacte d'Excellence : "Quand on déboulonne l'Histoire !"

Carte blanche - Peut-on déboulonner l'Histoire du programme scolaire francophone belge au moment même où l'on déboulonne et peinturlure les statues du roi Léopold II aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles ?

Sécurité sociale ou droit à l'asile ?

Camille Coletta - Selon le leader de la N-VA, entre protection sociale et réfugiés, il faudrait choisir. Pourtant, au regard des chiffres, c'est le gouvernement et non les réfugiés, qui représente le principal danger pour notre modèle social.

Des soins de santé accessibles pour tous ou une source de profits?

Carte blanche - Depuis 10 ans le nombre de maisons médicales offrant des soins de première ligne est en constante augmentation. Le modèle est un succès et enthousiasme aussi bien les patients que les professionnels de la santé. Et ce, dans un pays où la médecine à l'acte a toujours été considérée comme une pierre angulaire de notre système de santé.

Carrefour, ING : et si nous étions responsables ?

Carte blanche - Les drames sociaux se succèdent depuis quelques années : ING, Caterpillar et aujourd'hui Carrefour. Les jours qui suivent l'annonce des licenciements se ressemblent. Nous nous indignons, nous appelons au boycotte et nous trouvons des coupables : entreprises étrangères, le gouvernement, les syndicats ...

Quel est l'impact des nouvelles méthodes managériales sur la santé ?

Carte blanche - On consomme de plus en plus d'antidépresseurs, surtout en Flandre, titrait un article paru de ce journal. La dépression mal contrôlée peut être dangereuse pour la santé. Et par exemple elle peut mener aux cas extrêmes que sont les suicides au travail. Pourtant ils apparaissent comme des événements inacceptables, car évitables.

Charles Michel, une certaine idée de la nuance

Nicolas De Decker - Deux personnes travaillent au 16, rue de la Loi, à 1000 Bruxelles. Elles ont le même bureau, et puis elles se ressemblent un peu. Les deux ont le crâne lisse et le costume bleu, la lunette ronde et le poil dru, alors parfois les gens qui ne les connaissent pas bien les confondent. Mais les vrais savent que ces messieurs ne sont pas les mêmes. Il suffit de les écouter un peu pour s'en rendre compte.

Renaud Duquesne: "Pourquoi j'ai rejoint DéFI"

Renaud Duquesne - Entre autres, explique l'avocat, ancien membre du MR et fils de feu le ministre libéral Antoine Duquesne, parce que le parti du Premier ministre est tenu en laisse par la N-VA et qu' "on ne gouverne pas en ayant son pantalon sur les genoux".

Pauvres, mais citoyens avant tout!

Carte blanche - Citoyenneté et pauvreté, le neuvième rapport bisannuel du Service interfédéral de lutte contre la pauvreté qui vient tout juste d'être publié, met le doigt sur un point particulièrement sensible pour les personnes qui vivent en situation de pauvreté: le manque de reconnaissance.

Eddy Caekelberghs: Dérapage journalistique... ou politique?

Carte blanche - La mise à pied d'un journaliste, mardi au sein de la rédaction de la RTBF, nous apparaît pour le moins interpellant, a fortiori lorsque l'on apprend que le "commanditaire" de cette mise à l'écart n'est autre que le président d'un parti "démocratique".

Vertus et dangers de la contre-démocratie

Gérald Papy - Deux événements récents nous ont donné une idée de la démocratie participative actuelle : le renoncement de la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes de la part du gouvernement français d'un part, et le renoncement (temporaire) de Jan Jambon, ministre de l'Intérieur, à une opération de police projetée contre les migrants du parc Maximilien d'autre part.

Reprise économique: "Les gouvernements peuvent remercier la Banque centrale européenne"

Franklin Dehousse - L'année 2017 a enfin vu un retour sérieux de la croissance en Europe. D'emblée, les gouvernements ont lancé des communiqués de presse triomphants, tout comme la Commission européenne, sur leur grand succès. Or, l'essentiel du travail a été réalisé par la Banque centrale européenne (BCE).

"Qu'est-ce qu'une victime ?"

Laurent de Sutter - A l'heure où celles-ci se multiplient, dans les formes les plus diverses, des victimes autoproclamées du #MeToo aux victimes des conflits à l'origine des mouvements migrants, se poser la question peut sembler utile.

"Que fait le gouvernement ? "

Richard Miller - Cette question souvent entendue à propos de tout et de rien peut prêter à sourire. Pourtant, sous son apparente simplicité, cette expression spontanée du bon sens populaire répercute une évolution essentielle de notre système démocratique, à savoir le rôle de plus en plus prépondérant du pouvoir exécutif. Le phénomène est tel que le mot "pouvoir" désigne désormais exclusivement l'exécutif, alors que les démocraties naissantes, depuis les Révolutions américaine et française, avaient fait du législatif le pouvoir central.

Belgique : Chronique d'une mort annoncée

Jules Gheude - Il y a deux ans, lors d'un reportage de la VRT, Liesbeth Homans, ministre (N-VA) du gouvernement flamand, exprimait le souhait de voir la Belgique disparaître en 2025. Aujourd'hui, le groupe financier Bloomberg annonce la fin de la Belgique en 2028. Le Royaume se trouve donc en phase terminale.

"Catherine Deneuve et les justes causes"

Jacques De Decker - La civilisation n'est rien d'autre qu'une sophistication des instincts. Si elle n'était pas intervenue, nous en serions encore à arracher à coups de dents des lambeaux de chair à même les os qui les retiennent, à nous abriter dans des grottes et à nous reproduire comme les quadrupèdes, sans se poser la question d'une autre compatibilité qu'organique.

Arrêtons de démanteler nos services publics !

André Flahaut - Face à la volonté accrue de privatiser les services publics et de "soulager" l'État de ses fonctions régaliennes, notre vigilance s'impose plus que jamais.

Le MR, la ligne, la pluie et la boue

Thierry Fiorilli - Jusqu'où aller sans se trahir ? A partir de quand, à partir de quoi, considère-t-on qu'on renonce à soi, à ses convictions, à ses valeurs ? A quel moment décide-t-on que, là, non, vraiment, on ne peut plus, et que, qu'importent les conséquences, on cesse de suivre la ligne qu'on suivait jusqu'ici ?

Il n'y a pas de doute possible: la Chine prépare la guerre

Jonathan Holslag - "Jusqu'à présent, la Chine préférait les moyens économiques pour mener cette guerre", écrit Jonathan Holslag, professeur en relations internationales à la VUB. "Pour la confrontation militaire, elle attendait d'être assez forte. La question se pose à présent : ce point est-il atteint ?

Changer de culture politique, c'est possible

Carte blanche - 2018 a bien failli sonner le glas des protestations citoyennes sur la mauvaise gouvernance. Les désaccords sur le pacte énergétique ou les sorties médiatiques de Théo Francken sur la politique d'asile ont largement éclipsé ces derniers temps les questions sur la crise de confiance des citoyens envers leurs représentants.

"Trump, Macron, De Wever et l'art de la guerre"

Thierry Bellefroid - Quel dommage que vous soyez mort il y a un peu plus de vingt-cinq siècles ! Enfin, quel dommage pour vous, je veux dire. Quand je vois ce qu'ont pu gagner en une conférence d'anciens présidents ou généraux - de Bill Clinton à Colin Powell en passant par Mikhaïl Gorbatchev -, je me dis qu'un type comme vous aurait gagné à vivre sous une ère plus propice au capitalisme.

Ce qui ne se voit pas

Carte blanche - Île de Lesbos, camp de Moria, " centre de réception et d'identification ". La boue, les barbelés, la bouffe pourrie, la pluie, le froid, les tentes déchirées, les bouteilles de plastique et les containers en feu pour se garder au chaud...

Pétition contre une porcherie : quand consommer local se heurte au nombrilisme

Félix Rameau - "Porcos ante margaritas". Dans le petit village de Ronquières, en ce début du mois de janvier, sur le coup de midi, le silence paisible n'est dérangé que par le rare passage d'un engin agricole ou la sonnette bienveillante des cyclistes doublant les promeneurs qui flânent le long du canal Bruxelles-Charleroi.

La guérilla contre les "Fake news" est en marche

Romuald La Morté - Le président Macron aurait-il un problème avec la liberté d'expression ? Sa dernière diatribe entend interdire les "Fake News". Sous cette volonté de renforcer le système démocratique, plane la menace d'un régime tyrannique.

"Une fois pour toutes: le Blue Monday n'existe pas. Par contre, le blues hivernal..."

Carte blanche - Le lundi bleu - "Blue Monday" pour les Anglo-Saxons - est comme l'aspartame: voici déjà des années que l'on a démontré qu'il n'a rien d'aussi grave que ce qu'on a pu prétendre par le passé, mais il n'en reste pas moins ancré profondément dans la mémoire collective. C'est là un mythe tenace, qui ne se base sur rien mais qui revient systématiquement sur le tapis chaque année. Et ce, affirme Edelhart Kempeneers, directeur médical chargé des clients nationaux chez Attentia, alors que des troubles bien réels, tels que le blues hivernal, retiennent trop peu l'attention.

"Femme au sommet, sommet de la femme"

Christian Makarian - Une simple photo, prise la semaine dernière sur le perron de l'Elysée, montre côte à côte Emine Erdogan, l'épouse du président turc, et Brigitte Macron. Les deux affichent un sourire diplomatique, mais ce qui les sépare tient à un signe particulièrement ostensible et hautement significatif.

Trump et Francken: comment on assaisonne une tête de Turc

Nicolas de Pape - On imaginerait bien Theo Francken, en procession, à genoux jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle ou bien dans un monastère se flagellant avec l'aide de son compagnon de cellule dans Le Nom de La Rose... Il en a le physique : épaules puissantes, sourire sardonique... Le vilain parfait... Notre Secrétaire d'Etat à l'Asile, qu'est-ce qu'on lui fait vivre, c'est presque insensé !

"Le piège se referme sur Charles Michel"

Gérald Papy - Pour ressouder un gouvernement érigé il y a trois ans avec la finalité de "redresser le pays", rien de tel que de renouer avec les ambitions économiques pour lui assurer un nouvel élan. C'est donc nourries des " bons conseils " du Voka, le patronat flamand, rappelant l'exécutif à ses défis encore nombreux à relever, que les quatre composantes de l'équipe Michel ont décidé de clore le mauvais feuilleton de l'affaire Francken.

Nucléaire: et si Charles Michel disait la vérité...

Olivier Mouton - L'hypothèse de la construction d'une nouvelle centrale écartée ? La Suédoise, embarrassée par son Pacte énergétique, devrait oser dire que la sortie du nucléaire en 2025 est impossible.

La torture et le risque de traitement inhumain et dégradant

Carte blanche - Les récents développements dans "l'affaire des Soudanais" expulsés vers leur pays d'origine visent à fausser le débat en le réduisant à la sempiternelle et fictive alternative : si on n'expulse pas, c'est la voie vers l'ouverture des frontières. Mais l'enjeu est ailleurs. Il est terrible et nous concerne tous.

"À toi, jeune réfugié(e)..."

Carte blanche - À toi, jeune réfugié(e), qui aujourd'hui te retrouve dans un centre d'accueil ou dormant ici et là.

Troubles à Bruxelles: "Ni excuse, ni explication"... Vraiment ?

Bernard Devos - " Ni excuse, ni explication "... Tels étaient les mots du bourgmestre de Bruxelles au journal télévisé de la RTBF au lendemain des troubles qui ont émaillé la soirée de la qualification du Maroc pour la prochaine coupe du monde de football. S'il est indispensable de faire en sorte que ces faits ne restent pas impunis, comme l'ont unanimement réclamé l'ensemble des partis politiques du pays, il est tout aussi important d'analyser et de comprendre le contexte et les circonstances dans lesquels ces événements se sont déroulés.

2018, l'année de la poudre ?

Thierry Fiorilli - Ce sera une année de clans et de testostérone. Avec roulements de mécaniques, invectives, défilés d'athlètes et de blindés, bluff, fanfaronnades, olas, drapeaux hissés haut, serments d'ivrognes et avancées, encore, d'absolutismes à formes et contours variables.

"Qui fera tomber le gouvernement?"

Ewald Pironet - Le gouvernement Michel se chamaille plus qu'il ne gouverne. En plus d'élections communales, nous ferions mieux d'organiser également des élections fédérales le 14 octobre 2018.

"2018 pourrait bien être une année électorale plus étendue que prévu"

Herman Matthijs - "L'opposition ne manquera pas de déposer une motion de méfiance contre le gouvernement Michel et alors il faudra trancher", estime le professeur en finances publiques à l'Université de Gand et à la VUB et membre du Conseil Supérieur des Finances Herman Matthijs. Il n'exclut pas la possibilité d'élections fédérales anticipées.

J'attends mon maître

François-Xavier Druet - Sans doute avez-vous eu déjà l'occasion, comme moi, de lire cette phrase sur la façade d'un magasin. En dessous d'elle un crochet et, parfois, le dessin d'un chien.

Mais où sont les "gardiens de la paix" ?

Carte blanche - Durant les fêtes, si vous ne pouvez héberger un migrant pour le protéger, vous pouvez tenter de sourire à un policier et le remercier pour son travail. Peut-être sauverez-vous une vie... voire deux ou trois.

Theo F. et Charles M., j'aurais dû vous inviter aussi

Alexis Deswaef - Profitant des jours plus calmes entre les fêtes, nous avons accueilli Hassan et Mohamed *, deux migrants du Parc Maximilien. J'aurais dû y penser avant et vous inviter aussi. Vous inviter à venir manger chez moi, puis à rester dormir et prendre le petit déjeuner.

Théo Francken doit être licencié pour motif grave

Selma Benkhelifa - Monsieur le Premier Ministre, les fautes commises par votre secrétaire d'Etat, Théo Francken, sont à ce point nombreuses et graves que la poursuite d'un projet commun est inenvisageable.

Par-delà la gauche et la droite : mais où va le cdH ?

Guillaume Dos Santos - Pour le Centre Démocrate Humaniste, les sondages politiques se succèdent et se ressemblent : tous pointent des intentions de vote en baisse et une érosion lente mais inéluctable de l'électorat.

"Et Allah dans tout ça ?"

Joyce Azar - "Les musulmans nous envahissent", prétendent de plus en plus de citoyens inquiets de voir leur culture et leurs valeurs se perdre. A l'affût de la moindre nouvelle qui conforterait leur thèse, ils pourraient s'emparer de la suivante : fin novembre, la radio-télévision publique flamande a annoncé qu'elle comptait désormais diffuser, deux dimanches par an, un office religieux de culte islamique.

2017, l'année où la peur a changé de camp

Gérald Papy - Quand, du jour au lendemain, ce qui était supporté s'éprouve comme insoutenable, un problème de société atteint le point de bascule qui engendre les révolutions morales. L'année qui se termine restera-t-elle celle où le combat des femmes contre la domination patriarcale a connu une avancée décisive ?

"L'irresponsabilité, valeur sûre de l'année"

Thierry Fiorilli - On n'a jamais autant parlé de santé mentale qu'aujourd'hui. Qu'on soit porté par la colère ou par l'enthousiasme, qu'on l'utilise pour se dédouaner ou pour décrédibiliser. On n'a pratiquement plus que " folie " et ses dérivés à la bouche.

PS : Labille et Bodson ont mille fois raison au sujet de Di Rupo

César Botero González - À la fin du congrès du PS à Liège, le 26 novembre, bon nombre de militants commençaient à se décourager sur l'avenir du parti, mais voilà qu'une lueur d'espoir commence à s'installer après avoir lu les déclarations de Jean-Pascal Labille et Thierry Bodson.

Charles Michel, laissez-nous construire le 21e siècle à Wavre !

Carte blanche - Monsieur le Premier ministre et Bourgmestre empêché de Wavre, n'êtes-vous pas lassé de défendre des projets d'un autre âge, d'une époque révolue ? Si vous réalisez le contournement nord de Wavre, vous privez de facto des générations entières d'espaces positifs, d'espaces qui font du bien.

Elio Di Rupo ira-t-il au paradis ?

Claude Demelenne - Après les scandales du Samu social et de Publifin, les socialistes sont pestiférés. Humiliés dans les sondages. Bousculés par un PTB survitaminé. Contesté dans son parti, Elio Di Rupo n'a peut-être pas dit son dernier mot.

Energie : vers un effondrement du MR ?

Drieu Godefridi - Depuis que le Premier ministre Michel déclarait martialement cet été (juillet) qu'en 2025, la Belgique sera "sortie" du nucléaire, nous assistons à l'une des plus formidables pantalonnades de l'histoire politique belge.

"L'espoir étouffé des Palestiniens"

Gérald Papy - En décrétant unilatéralement Jérusalem comme capitale d'Israël, ce que trois de ses prédécesseurs avaient refusé d'acter malgré une loi votée au Congrès en 1995, Donald Trump s'est comporté en petit président soucieux de privilégier son principal allié dans la région et de satisfaire son vivier électoral de chrétiens évangélistes.

Qui le ministre Smet a-t-il insulté ? Bruxelles ou les prostituées ?

Thierry Denoël - En comparant Bruxelles à une putain, à la fois " belle et laide ", le ministre SP.A s'est attiré une volée de bois vert pour avoir sali Bruxelles. Il s'est excusé envers les Bruxellois, mais pas envers les prostituées. Et c'est ce qui choque le plus.

"Stop à la déshumanisation des soins"

Carte blanche - Le ministère de la Santé est à l'initiative d'un faisceau convergent de mesures qui détruisent et vont détruire toujours davantage un art du soin et de l'écoute que beaucoup nous envient.

De très incertaines zones "basse émission"

François Schreuer - La pollution de l'air est une urgence sanitaire absolue. Son impact sur la santé est dévastateur. Il est nécessaire de réagir avec une très grande fermeté.

TECs : faire rouler les bus plutôt qu'agiter les symboles

Carte blanche - Le Gouvernement wallon MR/CDH souhaite marquer les esprits en ne diminuant plus seulement le nombre d'administrateurs des TEC, mais en opérant à la hussarde une fusion des 6 sociétés du Groupe TEC dans un calendrier qui tient davantage compte d'impératifs électoraux que d'une gestion performante.

Pourquoi le monde a échoué à contrer l'extrémisme violent ?

Aicha Bacha - Copenhague, New York, Paris, Londres, Bruxelles, Madrid, Istanbul, Casablanca, Hambourg... sont différentes villes du monde qui ont un point commun : elles ont subi les atrocités de l'extrémisme violent.

Pour un futur EURO dans la Cité des Sports du Heysel

Carte blanche - Si la perspective d'organiser un match de l'EURO 2020 n'a pas résisté aux doutes exprimés par l'UEFA sur la capacité de voir l'Eurostadium prêt à temps pour cette compétition, il n'est pas trop tard pour faire de ce mauvais projet une réelle opportunité

Théâtre: "il faut réduire le prix des places"

Jacques De Decker - C'est une évidence, mais elle est trop ignorée : le théâtre est exceptionnellement florissant en Communauté française. Comparé aux territoires avoisinants, y compris la Flandre, il s'y distingue par son abondance, sa diversité, sa créativité, sa maturité et sa jeunesse.