Opérations contestées à l'Huderf - Les trois chirurgiens pédiatriques acquittés en appel

12/02/14 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'appel de Bruxelles a acquitté, mercredi, les trois chirurgiens pédiatriques de l'Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Huderf) qui étaient prévenus de coups et blessures volontaires sur mineurs, suspectés d'avoir opéré abusivement de jeunes patients entre 1998 et 2001. La cour a considéré que les médecins n'avaient agi que dans un but thérapeutique. En première instance, en décembre 2011, les trois médecins avaient été condamnés à des peines de 6 à 10 mois de prison avec sursis. Ils avaient été acquittés partiellement, au bénéfice du doute, pour certains cas.

Opérations contestées à l'Huderf - Les trois chirurgiens pédiatriques acquittés en appel

La cour d'appel de Bruxelles a acquitté mercredi l'ancien chef de chirurgie de l'Huderf, aujourd'hui pensionné, Marc-Henri D., ainsi que les docteurs Chantal L. et Martine D., des chefs de coups et blessures volontaires sur mineurs et de faux. La cour a repris les cas de chacun des patients qui s'étaient constitués partie civile contre les trois chirurgiens et a conclu que ces derniers avaient agi dans un but thérapeutique uniquement. Il était reproché aux prévenus d'avoir opéré inutilement certains enfants pour malrotation, un défaut dans le développement des intestins. C'est un radiologue de l'Huderf qui, en 2002, avait communiqué un rapport selon lequel, entre 1998 et 2001, 229 enfants avaient été opérés pour ce problème dans cet hôpital, soit quatre à huit fois plus qu'ailleurs. Les chirurgiens sont désormais acquittés de toutes les préventions mises à leur charge. (Belga)

Nos partenaires