Onkelinx veut supprimer les quotas pour les généralistes

26/09/12 à 08:24 - Mise à jour à 08:24

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, souhaite supprimer le contingentement des spécialités médicales en pénurie, comme la médecine générale, la psychiatrie infantile, la médecine aiguë, la médecine d'urgence et la gériatrie, a-t-elle expliqué mercredi dans les colonnes de "La Libre".

Onkelinx veut supprimer les quotas pour les généralistes

Comme l'indiquait déjà mardi "Le Soir", la Commission de planification de l'offre médicale travaille à l'élaboration de propositions visant le problème de pénurie rencontrée dans certaines disciplines. Parmi les recommandations qui devraient être faites, il y a l'idée de confier certains actes médicaux à des professions paramédicales, comme le suivi des patients chroniques ou les vaccinations. "Je ne veux pas régler le problème d'une profession en accablant une autre", a répondu la ministre dans La Libre. "Une autre proposition me semble plus intelligente, pour la médecine générale comme pour les autres spécialités, c'est de revoir complètement le système de planification et de supprimer le contingentement pour les spécialités en pénurie. Il resterait pour les autres, mais plus pour celles-là. Cela créerait une attractivité et un appel d'air vers ces professions". (PVO)

Nos partenaires