Onkelinx s'attaque à la surconsommation de médicaments chez les enfants

29/04/13 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

(Belga) Les parents recourent trop souvent aux médicaments lorsque leur enfant souffre de fièvre, toux, congestion nasale ou régurgitations. Or, "sauf si elles sont inquiétantes, ces petites affections ne doivent pas nécessairement être traitées par des médicaments. En cas d'utilisation sans l'avis d'un professionnel de la santé, les risques de surdosage ou d'intoxication sont réels", a affirmé lundi la ministre de la Santé publique Laurette Onkelinx, lors d'une conférence de presse.

Onkelinx s'attaque à la surconsommation de médicaments chez les enfants

Ce 29 avril, l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (Afmps) lance, avec le soutien de la ministre, la campagne "Médicaments et enfants: attention, un médicament n'est pas un bonbon". En Belgique, quelque 6,6 millions de boîtes de médicaments destinés aux plus petits sont vendues chaque année. Au total, les enfants ingèrent plus de 707 millions de pilules, gouttes, vaccins, etc. Cependant, un enfant ne réagit pas aux médicaments de la même façon qu'un adulte. Les risques de surdosage ou d'intoxication sont réels. "En 2011, les centres antipoisons ont reçu 20.000 appels pour ce type de problèmes", poursuit Mme Onkelinx. "Il est donc très important de faire preuve de prudence lorsqu'on donne un médicament à un enfant, qu'il s'agisse d'un médicament sur prescription médicale ou pas", affirme l'administrateur général de l'Afmps, Xavier De Cuyper. A partir de ce 29 avril, trois brochures seront disponibles dans les cabinets de médecins généralistes et de pédiatres, dans les pharmacies ainsi que dans les centres de consultations ONE et Kind en Gezin, expliquant quand et comment donner un médicament à un enfant souffrant de fièvre, de toux ou de régurgitations. Les parents qui souhaitent obtenir davantage d'informations peuvent également visiter le site www.medicamentsetenfants.be. (Belga)

Nos partenaires