Nuisances des avions - Le député-bourgmestre de Woluwe Saint-Pierre menace d'ester en justice

07/07/14 à 20:24 - Mise à jour à 20:24

Source: Le Vif

(Belga) Le député-bourgmestre de Woluwe Saint-Pierre, Benoît Cerexhe (cdH), a contesté lundi soir la décision du comité ministériel restreint de ne pas faire appliquer les modifications apportées le 6 mai dernier au plan Wathelet pour soulager quelque peu les habitants de sa commune - mais aussi d'Etterbeek et d'Auderghem - des effets sonores du nouveau virage à gauche en vigueur depuis février dernier. Il menace d'intenter une action en référé pour obtenir l'application de ces modifications.

Le secrétaire d'État à la Mobilité, Melchior Wathelet (cdH), avait annoncé au début du mois de mai dernier des mesures à court terme visant à soulager de nombreux habitants de la capitale de l'intensité des nuisances sonores des avions qu'ils subissent depuis le mois de février dernier. Pour l'essentiel, elles visaient à réduire, environ de moitié, le jour, et de 100% la nuit, l'exploitation du virage à gauche prévu à 1.700 pieds effectué essentiellement au-dessus de la commune d'Etterbeek, au coeur de la capitale, notamment en ne l'utilisant plus la nuit, non pas entre 23h et 6h, mais dès 22h et jusqu'à 7h. Le gouvernement flamand avait aussitôt engagé une procédure en conflit d'intérêts contre ces mesures. Faute de consensus en son sein entre les ailes francophones et flamandes, le comité ministériel restreint n'a pu s'accorder lundi soir pour appliquer ces adaptations. "Cela fait trop longtemps que les habitants attendent une amélioration de la situation, ce que les mesures du 6 mai dernier auraient pu leur apporter, ne serait-ce qu'en partie", a réagi Benoît Cerexhe, commentant cette issue à l'agence Belga. Le député-bourgmestre de Woluwe Saint-Pierre a ajouté que sa commune avait mandaté un avocat pour analyser cette décision et préparer une mise en demeure afin d'obtenir l'exécution des mesures prises par Melchior Wathelet en mai dernier. "Si cela n'est pas suivi d'effet, nous intenterons une action en référé pour l'obtenir", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires