Nouvelles manifestations antigouvernementales à Haïti

29/11/13 à 20:59 - Mise à jour à 20:59

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de jeunes ont manifesté vendredi dans plusieurs villes d'Haïti pour réclamer une nouvelle fois la démission du président, Michel Martelly.

Dans la capitale Port-au-Prince, les manifestants étaient venus de plusieurs quartiers pour converger vers l'ambassade américaine, en vue de dénoncer l'ingérence des Etats-Unis en Haïti. Toutefois, la police anti-émeutes et des Casques bleu de l'ONU bloquaient l'accès menant à l'ambassade. Aucun incident n'a été signalé, mais des gaz lacrymogènes ont été lancés pour empêcher les manifestants d'atteindre le bâtiment diplomatique. "Nous demandons à l'ambassadeur (américain) de débarrasser le pays du président que les Américains avaient installé au pouvoir", a expliqué l'un d'entre eux, Jean Max Edouard. "Nous disons +non+ à Martelly et Lamothe" (le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe, ndlr), pouvait-on lire en anglais sur une pancarte. Des manifestations ont eu lieu également dans d'autres villes, dont Cap-Haïtien au nord. Ces dernières semaines, les rassemblements anti-gouvernementaux se sont multipliés et ont donné lieu à des heurts avec les partisans du chef de l'Etat. Il y avait notamment eu six blessés lors d'une manifestation d'opposants le 18 novembre. Outre la démission de M. Martelly, en poste depuis mai 2011, les manifestants réclament de meilleures conditions de vie. (Belga)

Nos partenaires