Norvège: un an après le massacre, les jeunes travaillistes se retrouvent à Utoeya

03/07/13 à 21:47 - Mise à jour à 21:47

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs centaines de jeunes du Parti travailliste de Norvège (AUF) ont commencé à se rassembler mercredi pour leur traditionnel camp d'été, un peu moins d'un an après le massacre perpétré sur l'île d'Utoeya, près d'Oslo, par l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, qui avait fait 69 morts.

Norvège: un an après le massacre, les jeunes travaillistes se retrouvent à Utoeya

Le président de la Jeunesse travailliste, Eskil Pedersen, a déclaré que lors de son discours d'inauguration officielle du camp, prévue jeudi, il ferait part de la "fierté" des jeunes travaillistes norvégiens de se retrouver malgré le drame de l'année dernière, et qu'il s'agissait "d'une étape importante à franchir". "Ce camp d'été se déroulera dans des conditions aussi normales que possibles", a-t-il assuré, précisant toutefois que la police serait très présente sur les lieux. Le rassemblement ne se déroule pas cette année, comme précédemment sur l'île d'Utoeya, où des travaux de rénovation doivent être entrepris début 2014, mais dans le hameau proche de Gulsrud. Environ 800 jeunes Norvégiens ont d'ores et déjà répondu à l'appel du mouvement mais de nombreux autres sont attendus dans les jours à venir à Gulsrud, ce qui, selon les organisateurs, devrait en faire un évènement encore plus consistant que lors des années précédentes. Breivik, qui se réclame de l'extrême droite hostile à toute forme de multiculturalisme, purge actuellement la peine maximale - 21 ans de prison avec possibilité d'extension - pour avoir tué 77 personnes le 22 juillet 2011 en faisant d'abord exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo puis en ouvrant le feu sur les jeunes travaillistes regroupés sur l'île d'Utoeya. (Belga)

Nos partenaires