MRAX: Actiris propose de supprimer des postes ACS, Cerexhe prendra le temps d'évaluer

30/08/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

(Belga) Le comité de gestion d'Actiris a décidé jeudi de proposer au ministre bruxellois de l'Emploi, Benoît Cerexhe, de supprimer sept postes d'agents contractuels subventionnés (ACS), représentant 6,5 équivalents temps plein à l'asbl MRAX.

Cette décision, a précisé Actiris par voie de communiqué, est l'aboutissement d'un dossier instruit depuis de nombreux mois par son service inspection. Il y a quelques mois, celui-ci avait notamment dénoncé le fait que plusieurs postes ACS étaient "sous-utilisés ou attachés à d'autres tâches que les activités approuvées par Actiris". "Cette décision est donc totalement indépendante des décisions prises par le CA du MRAX mardi dernier", faisant allusion a la décision du conseil d'administration du Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie. Lors de sa réunion de rentrée, mardi soir, celui-ci avait licencié deux travailleurs. Il avait aussi décidé de se séparer de son directeur général, Radouane Bouhlal, contesté depuis longtemps par une partie du personnel. L'ordre du jour de la réunion avait été chamboulé au dernier moment, souligne le CA. Un délégué syndical, qui s'en défend, avait été accusé d'avoir agressé physiquement le directeur mardi, devant témoin. Averti des faits, le CA avait décidé de licencier le délégué syndical en question. Radouane Bouhlal a présenté aux administrateurs une liste de personnes qu'il souhaitait voir licencier parce qu'elles contribuaient à l'ambiance délétère au sein de l'asbl. Le CA l'a suivi sur un nom, et a donc licencié cette personne, "perturbatrice", mais a refusé de sévir pour les autres. La réunion avait débouché sur le constat d'un "fossé" avec le directeur du MRAX et le CA avait voté, "au terme d'une délibération très partagée", la cessation de la relation professionnelle avec Radouane Bouhlal. Si l'on en croit Vincent Henderick, directeur de cabinet du ministre bruxellois de l'Emploi Benoît Cerexhe, celui-ci "prendra le temps d'évaluer la proposition d'Actiris lorsqu'il l'aura reçue officiellement" en tenant compte des suites des décisions intervenues mardi au CA. (PVO)

Nos partenaires