Merah et ses liens belges

30/05/13 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

(Belga) La justice française s'intéresserait de près aux liens noués entre le tueur Mohamed Merah et la Belgique, rapportent jeudi plusieurs quotidiens, citant des informations venant du quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France. L'homme aurait rencontré un cheik à Bruxelles quelques semaines avant les attentats et on relève dans son GSM plusieurs numéros belges.

Merah et ses liens belges

Mohamed Merah a tué sept personnes en mars 2012 en France. Selon Le Parisien, la justice belge aurait transmis des renseignements aux magistrats français qui enquêtent sur les liens qu'il pourrait avoir eu avant de commettre ces attentats. Selon le quotidien français, trois semaines avant les faits, il est venu à Bruxelles et a rencontré Abdelkader El Farssaoui, alias Abou Jaber, ancien imam d'une mosquée espagnole qui aurait été informateur des services de renseignements espagnols et qui a été entendu comme témoin par la justice belge concernant une cellule djihadiste à Bruxelles en novembre 2012. L'homme explique avoir parlé de religion avec Merah et n'avoir pas été informé de ses projets de crimes. Le quotidien français ajoute que les enquêteurs auraient recensé 22 numéros belges différents sur les factures de GSM de Merah. (Belga)

Nos partenaires