Marine Le Pen obtient gain de cause contre deux listes LEPEN au tribunal de Namur

02/10/12 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Le Vif

(Belga) La présidente du Front national (FN) français, Marine Le Pen, a obtenu gain de cause mardi en référé à Namur contre des candidats de listes "LEPEN" à Sambreville et Gembloux, le juge ayant reconnu que ce nom a été utilisé sans le consentement de l'intéressée.

Marine Le Pen obtient gain de cause contre deux listes LEPEN au tribunal de Namur

Ces candidats aux communales du 14 octobre devront payer 2.500 euros par jour de retard dans le changement de nom ou le retrait des listes, a ordonné le tribunal des référés de Namur, saisi par Mme Le Pen. "A priori, on va maintenant vers la suppression de toutes les listes qui ont les initiales du parti de ma cliente et, a fortiori, son nom de famille, dans leur nom", a indiqué Me Ghislain Dubois, avocat de Marine Le Pen. "Le Front National français, créé en 1972, possède une antériorité et une renommée notoire face au FN belge. Les Belges essaient de s'accaparer la notoriété de cette marque", a-t-il commenté. Le candidat Daniel Canivet s'était vu refuser le dépôt d'une liste sous le nom "FN B" (pour Belgique) à Sambreville pour les élections communales. Il avait ensuite déposé une liste sous le nom "LEPEN". Cette liste était contestée par Marine Le Pen et son avocat. "Il est interdit d'utiliser le nom de quelqu'un sans son consentement. Il s'agit de son identité. Et c'est la même chose pour un parti", a ajouté l'avocat. Deux listes "LEPEN" à Charleroi et Châtelet ont également été citées devant le tribunal des référés de Charleroi par Me Dubois, qui réclame 10.000 euros d'astreinte. (MUA)

Nos partenaires