Mali - Une vingtaine de soldats tués, une trentaine blessés mercredi

23/05/14 à 02:26 - Mise à jour à 02:25

Source: Le Vif

(Belga) Les forces maliennes ont enregistré dans leurs rangs une vingtaine de morts et une trentaine de blessés à Kidal (nord-est) lors des combats de mercredi contre les groupes armés ayant pris la ville, a indiqué jeudi soir le ministre malien de la Défense.

Les affrontements ont causé "des morts et des blessés de part et d'autre. (...) Nous avons une vingtaine de morts malheureusement", a déclaré le ministre Soumeylou Boubèye Maïga sur la télévision publique ORTM. Parmi les soldats tués, selon lui, figure le colonel Fayçal Ag Kiba, proche du général El Hadj Ag Gamou, un officier supérieur touareg loyaliste célèbre au Mali pour ses hauts faits de guerre. "Nous avons une trentaine de blessés, dont une vingtaine sont arrivés à Gao (environ 350 km au sud de Kidal) en fin d'après-midi" jeudi, a ajouté M. Maïga. Il n'a pas fourni de bilan concernant les groupes armés. Plus tôt jeudi, le ministre avait indiqué qu'il y avait également des soldats faits prisonniers, mais "beaucoup moins" que ce qu'ont annoncé les responsables des groupes armés engagés contre l'armée, dont le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, rébellion touareg). Jeudi à Ouagadougou, un porte-parole du MNLA, Mossa Ag Attaher, avait fait état d'une quarantaine de militaires tués, cinquante blessés et 70 faits prisonniers après les affrontements à Kidal. Un autre responsable du MNLA, Moussa Ag Assarid, s'exprimant depuis Kidal mercredi, avait rapporté quatre morts et huit blessés parmi les hommes de la coalition des groupes armés. (Belga)

Nos partenaires