Paroles, paroles

06/09/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:29
Du Le Vif/L'Express du 08/09/17

Omniprésent sur nos scènes depuis plusieurs années, l'auteur français Rémi De Vos scelle sa belle connivence avec la Belgique par la création, chez nous, de sa dernière pièce, Botala Mindele. Un huis clos grinçant qui se déroule peut-être bien à... Kinshasa.

" Au commencement était la Parole. " Voilà un verset d'Evangile qui s'applique à merveille au processus créatif de Rémi De Vos, auteur pourtant plus iconoclaste qu'orthodoxe. " Je pars de la langue, déclare celui qui rêvait à 15 ans de devenir acteur, qui l'a été un peu, qui a fait dix mille autres choses, et qui est finalement revenu au théâtre par la voie de l'écriture, en autodidacte, à 30 ans. Les phrases commencent à venir et si la langue m'intéresse vraiment, ça finit par donner quelque chose. Mais je ne sais pas ce que je vais écrire à la page suivante, je n'ai pas de plan. Je pense les phrases, les mots pour la bouche d'un acteur, je cherche une certaine musicalité. Pour moi, le sens est secondaire par rapport au phonétique. Si je dois choisir entre plusieurs mots, je prendrai celui dont la sonorité me plaît le plus, même si un autre convient mieux pour dire ce que je cherche. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires