La lumière des invisibles

31/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 14:56
Du Le Vif/L'Express du 01/02/18

Hanan Challouki, Taha Riani Achhab, Majd Khalifeh... Ces noms à consonance étrangère ne vous disent rien ? Pas étonnant, vu le peu d'intérêt médiatique qu'ils ont suscité. Au vu de leurs récentes prouesses, ces jeunes gens auraient pu faire la Une des quotidiens flamands, ou du moins y être davantage mis en avant. Mais en Flandre, comme ailleurs, les personnes issues de l'immigration apparaissent généralement sur la scène médiatique sous un prisme négatif. Une tendance qui ne favorise pas la cohésion sociale, que de nombreux journalistes voudraient pourtant voir renforcée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires