Etre femme

30/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:04
Du Le Vif/L'Express du 31/05/18

Dans WaW, le chorégraphe belge Thierry Smits part de la virilité la plus cliché pour explorer la féminité d'un groupe de danseurs hommes. Un hommage aux combats et aux spécificités du sexe dit " faible ", qui s'inscrit dans plusieurs lignées de travestissements sur scène.

W aW. L'exclamation vaut ici comme acronyme de We are Woman, " Nous sommes femme ". Tel est le titre de la nouvelle création du chorégraphe bruxellois Thierry Smits (1). Un titre plutôt provocateur, en particulier dans le climat actuel de tensions entre genres, quand on sait que l'affirmation est lancée par onze danseurs masculins, qui tentent sur scène le " devenir femme ".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires