Licenciements chez "M... Belgique": "Il s'agit d'une procédure technique"

10/04/14 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Le Vif

(Belga) L'Echo a annoncé jeudi les licenciements de neuf membres de la rédaction de l'hebdomadaire "M... Belgique" (ex-Marianne Belgique). Les actionnaires et la direction ont qualifié la décision de "procédure technique". Ils assurent que le projet devrait se poursuivre. "Si on arrêtait, on le dirait tout de suite. Ce n'est actuellement pas le cas", explique le directeur de la rédaction, Pascal Vrebos.

Licenciements chez "M... Belgique": "Il s'agit d'une procédure technique"

Les actionnaires de "M... Belgique" ont procédé au licenciement des neuf membres de la rédaction de l'hebdomadaire. Il s'agirait de quatre journalistes, du rédacteur en chef Vincent Liévin et du directeur de la rédaction Pascal Vrebos, ainsi que de deux graphistes et d'un relecteur-correcteur, selon L'Echo. La décision a été officiellement annoncée par courrier le 26 mars dernier aux employés. La direction parle de C4 "techniques". Le projet devrait se poursuivre via, notamment, une reprise du magazine "Moustique". Le directeur de la rédaction se dit d'ailleurs "optimiste". "La procédure ne me fait pas peur. Il s'agit de protéger les employés. Je suis l'affaire de près. En fait, cela peut paraître paradoxal, mais c'est un non-évènement", explique M. Vrebos. "Ces préavis ne sont destinés qu'à protéger socialement la rédaction, nous pensons vraiment que les choses sont en bonne voie", a confié au quotidien économique le président du Conseil d'administration, Benoît Rémiche. Les membres de la rédaction seront sous préavis jusqu'au mois de juin. De nouveaux capitaux devraient arriver sous forme de prêt subordonnés afin d'assurer la survie de "M... Belgique" et sa consolidation via la reprise de "Moustique". (Belga)

Nos partenaires