Les transferts de compétences au menu du nouveau médiateur francophone

04/09/12 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Le Vif

(Belga) Le transfert de nouvelles compétences aux entités fédérées dans le cadre de la sixième réforme de l'État constituera l'une des principales tâches du nouveau médiateur commun à la Région wallonne et à la Fédération Wallonie-Bruxelles, a affirmé mardi Marc Bertrand à l'occasion de sa prestation de serment à ce poste.

Les transferts de compétences au menu du nouveau médiateur francophone

"Nous devrons mener cette tâche dans les deux ans qui viennent, et dans le cadre budgétaire fixé", a relevé cet ancien fonctionnaire dirigeant au Conseil supérieur de la justice, après avoir prêté serment entre les mains des présidents des parlements de la Fédération et de la Région wallonne, Jean-Charles Luperto (PS) et Patrick Dupriez (Ecolo). Le service qu'il est appelé à diriger n'est à ses yeux pas le seul résultat d'une fusion. "C'est la création d'un nouveau service, rassemblant un important ensemble de matières. Outre les questions de cadre et de statut qu'il convient de régler, je compte insuffler une nouvelle culture d'entreprise, car il existait à Namur et Bruxelles des cultures différentes" dans les précédents services de médiation, a-t-il commenté. Un autre axe sera le développement d'un plan stratégique au sein duquel "chaque projet mené par les collaborateurs pourra trouver sa place dans une vison commune, au service du citoyen". Marc Bertrand, âgé de 50 ans, a été désigné cet été pour prendre la tête du service de médiation désormais fusionné, qui sera basé à Namur. En raison de l'incompatibilité des mandats, il a dû se retirer de la liste MR qu'il emmenait à Jette pour les élections communales. (BPE)

Nos partenaires