Les taux de reconnaissance belge des demandeurs d'asile inférieurs à la moyenne de l'UE

19/06/14 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Le Vif

(Belga) Les 28 États membres de l'Union européenne ont accordé la protection à 135.700 demandeurs d'asile en 2013, contre 116.200 en 2012, ressort-il des chiffres publiés jeudi par l'office statistique de l'Union européenne Eurostat. Le taux de reconnaissance en 2013 des demandeurs d'asile, autrement dit la part des décisions positives dans le nombre total de décisions, s'est établi à 34% en première instance. Ce taux était de 29% en Belgique. En Grèce, il n'atteignait que 4%, contre 87% en Bulgarie et 84% à Malte. S'agissant des décisions en appel dans l'UE28, le taux de reconnaissance était de 18% dans l'Union européenne et de 4% en Belgique.

Les taux de reconnaissance belge des demandeurs d'asile inférieurs à la moyenne de l'UE

Les trois principales nationalités ayant bénéficié d'un statut protecteur dans l'UE28 en 2013 sont demeurées les Syriens (35.800 personnes, soit 26% du nombre total de personnes ayant obtenu un tel statut), les Afghans (16.400, soit 12%) et les Somaliens (9.700, soit 7%). Plus de 60% des Syriens qui se sont vu accorder un statut protecteur dans l'UE28 ont été enregistrés dans deux États membres: en Suède (12.000) et en Allemagne (9.600). En Belgique, 1.545 Syriens ont bénéficié d'un tel statut (soit 23 %). Sur les 16.400 Afghans bénéficiaires de la protection, plus des trois-quarts l'ont été en Allemagne (5.000), en Autriche et en Suède (2.300 chacun), en Italie (1.600) ainsi qu'en Belgique (1.455, soit 22%). Au total, parmi les 135.700 personnes ayant obtenu un statut protecteur en 2013, 64.500 se sont vu octroyer le statut de réfugié (47% de toutes les décisions positives), 50.900 la protection subsidiaire (37%) et 20.400 une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires (15%). En outre, les États membres de l'UE28 ont accueilli 4.800 réfugiés réinstallés. (Belga)

Nos partenaires