Les rebelles hutu rwandais qui se rendent ne resteront pas en RDC

11/06/14 à 21:27 - Mise à jour à 21:27

Source: Le Vif

(Belga) Les Nations unies ont annoncé mercredi que tous les rebelles hutu rwandais qui se rendront dans le cadre du processus de reddition entamé dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) quitteront à terme ce pays, après avoir transité par la province d'Equateur.

Les rebelles hutu rwandais qui se rendent ne resteront pas en RDC

Les combattants des Forces démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) qui ne veulent pas rentrer dans leur pays seront cantonnés provisoirement dans le Nord-Ouest congolais, a indiqué à la presse le numéro 2 de la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco), le général Abdallah Wafy. Il s'agit, a insisté le général Wafy, d'une solution transitoire en attendant que la communauté internationale "puisse trouver une terre d'accueil, qu'on puisse trouver une destination finale à ces FDLR pour qu'ils puissent quitter la RDC". Mais les députés nationaux élus dans l'Equateur se sont déclarés opposés à la relocalisation dans cette province des rebelles des FDLR qui ont volontairement déposé les armes dans les Kivu. Ces élus redoutent que la présence de ces derniers accentue l'insécurité à l'Equateur, une province voisine de la Centrafrique, plongée dans une crise profonde. Le gouvernement congolais et l'ONU planifient de regrouper les ex-FDLR qui ne désirent pas rentrer dans leurs pays dans un camp militaire à Irebu avant leur transfert vers un autre pays d'accueil. (Belga)

Nos partenaires