Les pouvoirs organisateurs de l'enseignement subventionné déposent leurs revendications

19/10/12 à 08:49 - Mise à jour à 08:49

Source: Le Vif

(Belga) Après les syndicats la semaine dernière, les pouvoirs organisateurs de l'enseignement subventionné ont fait connaître à leur tour jeudi leurs priorités pour les négociations sectorielles 2013-2014.

Les pouvoirs organisateurs de l'enseignement subventionné déposent leurs revendications

Lutte contre la pénurie et amélioration de la qualité de l'enseignement constituent pour eux aussi des priorités, mais les voies pour y parvenir diffèrent sensiblement de celles préconisées par les syndicats. La première des priorités va selon eux à la lutte contre la pénurie de candidats-directeurs. Pour le SeGEC (libre catholique), le CPEONS et le CECP (communes et provinces, Cocof) et la Felsi (libre non confessionnel), les directeurs doivent avoir la garantie d'un écart de barème suffisant avec les enseignants. L'aide aux directions doit aussi doubler, pour passer d'un équivalent-temps-plein par tranche de 1.000 élèves à un ETP pour 500 élèves, et le nombre de puéricultrices correspondre davantage aux besoins, selon les P.O. Ils réclament aussi une meilleure valorisation dans l'enseignement de l'expérience utile acquise dans d'autres secteurs d'activité, pour permettre le recurtement d'enseignants expérimentés dans certains métiers. Tout comme les syndicats, les P.O. veulent favoriser le remplacement des enseignants en cas d'absence de courte durée. Mais les P.O. demandent pour cela d'adapter les conditions d'engagement... Ils proposent aussi de pouvoir écarter "dans des cas exceptionnels" l'enseignant jugé inapte au travail pour des raisons physiques ou psychologiques. C'est la première fois que les pouvoirs organisateurs du subventionné peuvent déposer officiellement des revendications sur la table des négociations tripartite (gouvernement, syndicats, P.O). Le SeGEC entamait jeudi à Louvain-la-Neuve trois jours de congrès de réflexion sur les orientations de l'enseignement catholique pour les 10 prochaines années. (BRUNO ARNOLD)

Nos partenaires