Les nouvelles technologies s'invitent au salon BrailleTech à Bruxelles

17/10/13 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Le Vif

(Belga) La Ligue Braille a inauguré jeudi à Bruxelles la quatorzième édition de son salon annuel des aides techniques destinées aux aveugles et aux malvoyants. Le "BrailleTech" propose la découverte des nouvelles technologies adaptées au quotidien des personnes souffrant de déficience visuelle. Mais la majorité d'entre elles ne bénéficient pourtant pas de l'aide financière pour l'acquisition du matériel, parfois onéreux, a rappelé le directeur de la Ligue.

Les nouvelles technologies s'invitent au salon BrailleTech à Bruxelles

Du jeudi 17 au samedi 19 octobre, le salon réunit tous les distributeurs belges de matériel adapté aux personnes aveugles et malvoyantes. La Ligue organise également plusieurs ateliers, notamment une démonstration de cuisine ou la découverte de livres sonores, et souhaite sensibiliser les professionnels à "l'après diagnostic". Le matériel d'assistance technique exposé lors du salon s'est désormais adapté aux nouvelles technologies. Des écrans intelligents permettent par exemple d'agrandir ou d'écouter un texte écrit et des applications facilitent l'utilisation du GSM ou des tablettes numériques. Lors d'une conférence de presse, le directeur de la Ligue a cependant souligné la difficulté d'accès à ces nouvelles technologies pour certaines catégories de personnes. "Les Régions et Communautés interviennent financièrement mais pas pour les personnes de plus de 65 ans", a déploré Michel Magis. "Elles constituent pourtant 2/3 de la population souffrant de déficience visuelle." Le secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées Philippe Courard a néanmoins souligné la "prise de conscience du monde politique" et a précisé qu'il discutait notamment avec la SNCB et les musées pour favoriser l'accès aux personnes malvoyantes. Créée en 1922, la Ligue Braille encourage l'autonomie et l'intégration des personnes malvoyantes et aveugles. Grâce à ses services de soutien psychologique et de formations professionnelles entre autres, elle a aidé plus de 13.000 personnes l'année dernière. (Belga)

Nos partenaires